Accueil > Judith Wulf >  CV Judith Wulf

CV Judith Wulf

CV mis à jour le vendredi 9 octobre 2020, par Judith Wulf

Expériences professionnelles

  • Professeure à l’Université de Nantes, département des Lettres Modernes, depuis 2017.
  • Maître de conférences à l’Université Rennes 2, département des Lettres, 2002-2017.
  • Professeure agrégée sur la zone de remplacement de Seine Saint-Denis (2000-2002).
  • Allocataire de recherche à l’Université Paris IV (1996-1999).

Parcours académique

  • 2015 : Habilitation à diriger des recherches, Université Paris-Sorbonne – Récits, formes et imaginaires d’une langue commune au XIXe siècle.
  • 2000 : Doctorat, Université Paris IV – Le romanesque hugolien.
  • 1996 : DEA, langue française, Université Paris IV.
  • 1995 : Agrégation de lettres classiques
  • 1994 : Maîtrise de philosophie, Université Paris I.
  • 1993 : Maîtrise de grec ancien, Université Paris IV.

Enseignements

  • Littérature française (niveaux licence, master, agrégation).
  • Stylistique (master, CAPES, agrégation)
  • Grammaire pour les concours (épreuves écrites et orales).

Responsabilités scientifiques et autres

Responsabilités pédagogiques et jury de concours

  • Membre du jury de l’agrégation de lettres modernes depuis 2019.
  • Membre du jury du CAPES de lettres 2012-2016.
  • Responsable de la licence au département des Lettres de l’Université Rennes 2 (2014-2017).
  • Responsable de la formation agrégation au département des Lettres de l’Université Rennes 2 (2009-2014).

Responsabilités administratives – membre de commission et comités

  • Responsable de la section langue et littérature française au sein du département des Lettres Modernes de l’Université de Nantes (2017-2020)
  • Membre du CNU, section 09 (2011-2015).
  • Présidente du comité de sélection, Nantes (2018) ; Vice-présidente comité de sélection, Nantes (2019).
  • Membre extérieur de comités de sélection, Universités, Bordeaux 3 (2008), Metz (2008), Aix-Marseille (2015), Nantes (2016), Rennes (2018 et 2019), Paris Est-Créteil (2020), Paris Nord-Saint-Denis (2020) section 09.

Responsabilités scientifiques – animation de la recherche

  • Présidente de l’Association Internationale de Stylistique, depuis 2018.
  • Organisation de colloques, séminaires et journées d’études : journée d’études/atelier doctoral « Style et goût », Université Paris 3, 2020, en collaboration avec Sophie Bertocchi-Jollin et Sandrine Vaudrey-Luigi ; colloque international « Questions de stylistique, stylistique en question », 24-26 janvier 2008, Université Rennes 2, en collaboration avec Laurence Bougault ; phase préparatoire du colloque international « Langue, Mots et Images de Guillevic », 7, 8, 9, 10 février 2007, Université Rennes 2 ; journée d’études « Lorand Gaspar et la langue », 12 mai 2006, en collaboration avec Laurence Bougault ; séminaire « Formes et normes en discours littéraire » ; séminaire « valeurs et valeur esthétiques ».
  • Membre du comité scientifique des colloques internationaux « Poétique des énoncés inconvenants et paradoxaux » (Université Aix-Marseille, 2018), « Méthodes stylistiques. Unités et paliers de pertinence » (Lyon 2, 2015), « Faits de langue, effets de style » (Caen 2011).
  • Rapports d’expertise pour les Presses Universitaires de Rennes.
  • Direction de thèse
  • Martina Gazzola, Stendhal et la langue italienne : réception, traduction, réécriture, en préparation depuis le 29 novembre 2017.
  • Morgan Guyvarc’h, Les animaux dans l’œuvre de Victor Hugo : un enjeu poétique, philosophique et stylistique, en préparation depuis le 24 octobre 2017.
  • Ombeline Charrier, Le grand chez Victor Hugo : enjeux politique esthétique et philosophique, en préparation depuis septembre 2020.
  • Membre de la Société des Études Romantiques et Dix-neuviémistes.

Jury de thèse et d’habilitation

  • Bérengère Chaumont, Noire et blanche. La fête de nuit dans la littérature romantique (1821-1856) sous la direction de Sylvain Ledda, Université de Rouen, 2017 (rapporteur).
  • Carole Bourlé, Le plaisir féminin à l’époque romantique, sous la direction de Sylvain Ledda, Université de Rouen, 2018 (rapporteur).
  • Vladimir Schotter, Hérédiades. L’industrie du sonnet hérédien et de ses avatars mimétiques.
  • Poétique et critique, sous la direction de Daniel Bilous, Université de Toulon, non soutenue, (rapporteur)
  • Jihyun Kim, Les poèmes du crépuscule urbain chez Baudelaire, sous la direction de Steve Murphy, 30 janvier 2020, Université Rennes 2, (rapporteur)
  • Charlotte Berkery, La nuit dans la littérature de la Monarchie de Juillet, sous la direction de Paule Petitier, Université Paris 7, 9 mars 2020 (rapporteur et présidente du jury).
  • Lia Kurts-Wöste, Sémiotique et pensée critique transdisciplinaire, Université Lumière Lyon 2, 23 septembre 2020 (rapporteur)

Travaux et publications

Monographies, ouvrages en nom propre

  • Le Partage et la composition. Étude sur la langue romanesque de Victor Hugo, Paris, Classique Garnier, 2015 (598 pages).
  • La Légende des siècles de Victor Hugo, Neuilly, Atlande, 2001 (190 pages).
  • Le Romanesque hugolien. Lille, ANRT, Presses Universitaires du septentrion, 2000.

Directions d’ouvrage

  • Lectures des Contemplations, Rennes, PUR, 2016 (avec L. Charles-Wurtz)
  • Lorand Gaspar et la langue, Styl-m, 2011 (avec L. Bougault)
  • Stylistiques ?, Rennes, PUR, 2010 (avec L. Bougault)
  • Lectures du théâtre de Victor Hugo, Rennes, PUR, 2008.

Éditions-anthologies

  • Histoire de la Révolution française de Michelet, édition sous la direction de P. Petitier, t. VII (établissement du texte, annotation, notice), en collaboration avec M. Biard, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2019.
  • Participation au projet La fabrique de la révolution, édition électronique des papiers préparatoires à l’Histoire de la Révolution française de Michelet, sous la direction de Paule Petitier.
  • L’Enfant du carnaval de Pigault-Lebrun, Limoges, OVB, 2017.
  • Victor Hugo l’irréductible, collection « Les Rebelles », n°3, Société éditrice du Monde, 2012 (avec S. Ledda)
  • Quatre-vingt-Treize de Victor Hugo, GF, 2002.

Partie d’ouvrage

Dictionnaire Victor Hugo, Paris, Garnier (à paraître) : « Archaïsme linguistique », « Bouffon », « Cocasse », « Comique », « Didactique », « Digression », « Emprunt (linguistique) », « Dramatique », « Epique », « Epopée », « Genres », « Goût », « Grotesque », « Humour », « Intertextualité », « Langues de spécialité (ou jargon) », « Lexique », « Licence », « Manière », « Mise en abyme », « Montage discursif », « Mot », « Néologisme », « Nom », « Parodie », « Polyphonie », « Populaire-langue », « Rabelais », « Règles et lois », « Rhétorique », « Simplicité », « Sublimation », « Tragédie », « Tragique », « Verbe ».

Articles

  • « Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! » : un paradoxe ? », P. Jousset (dir.), Poétique des énoncés inconvenants et paradoxaux, Aix, PU, 2020.
  • « Les “mots monstres” de Victor Hugo : entre défiguration historique et démonstration chimérique », C. Saminadayar et Didier Plassard (dir.), Littérature monstre. Une tératologie de l’art et du social (1848-1914), Liège, Presses Universitaires de Liège, 2020, p 107-116.
  • « L’anamorphose énonciative dans Les Mémoires d’un veuf », Revue Verlaine n°19.
  • « L’utopie poétique d’une langue commune », Revue Nerval n°2, 2018, p. 125-142.
  • « Au présent de L’Éducation sentimentale » Lectures de L’Éducation sentimentale, S. Murphy dir., Rennes, PUR, 2017, p. 119-134
  • « Les poèmes où le je s’éclipse », Lectures des Contemplations, L. Charles-Wurtz et J. Wulf (dir), PUR, 2016, p. 261-277.
  • « L’espace public », colloque des Universités Paris 3, Paris 4 et Paris 7 sur les Contemplations, 2016, [en ligne], Groupe Hugo.
  • « “Décompositions fécondantes”. Flaubert et la chimie organique », Flaubert, les sciences de la nature et de la vie, dir. G. Séginger, Flaubert, Revue critique et génétique, [en ligne], n° 13, 2015.
  • « “À travers l’espace”. Ici ou là dans Le Spleen de Paris », dir. S. Murphy, Lectures du Spleen de Paris, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p. 335-348.
  • « L’écrit chez Victor Hugo : du spectaculaire au spéculaire », Groupe Hugo, 29 mars 2014 (48503 signes) [en ligne].
  • « Du fait de style au fait de langue : le cas des phénomènes d’indétermination topique », Le Style découpeur de réel, L. Himy dir., Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2014, p. 75-84.
  • « Dénombrement titanique. L’effet-liste dans Quatrevingt-Treize », dans Liste et effet-liste en littérature, S. Lawson, M. Lecolle, M. Raymond dir., Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 261-273.
  • « L’échange indistinct : sur l’usage du démonstratif neutre dans On ne badine pas avec l’amour et Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée », Lectures de Musset, Sylvain Ledda (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, p. 259-271.
  • « Ellipse et élan », Lorand Gaspar et la langue, L. Bougault et J. Wulf dir., Styl-m, 2011, p. 151-172.
  • « Le singulier : perspectives théoriques et historiques » (avec C. Gérard ), L. Bougault et J. Wulf dir., Stylistiques ?, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2010, p. 73-96.
  • « Rythmes sémantiques dans Richelieu et la Fronde », Michelet, Rythmes de la prose, rythme de l’histoire, P. Petitier dir., Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2010, p. 23-33.
  • « Le prosaïque dans Hernani », Questions de style [en ligne], n° 8, 2009 (30900 signes).
  • « L’unité d’ensemble du drame ; entre théorie et pratique », Victor Hugo, Hernani et Ruy Blas, O. Bara et M.-E. Thérenty, Fabula [en ligne], 2009.
  • « Voix en écho dans Hernani », L’Information grammaticale, n° 120, janvier 2009, p. 46-51.
  • « Décentrements narratifs dans Hernani », C. Reggiani, Claire Stolz,, L. Susini dir., Genres, Styles, Auteurs, n°8, Paris, PUPS, 2008, p. 195-210.
  • « Temps de l’aurore, temps du crépuscule », Lectures du théâtre de Victor Hugo, J. Wulf dir., PUR, 2008, p. 105-118.
  • « Reformulation et variation continue en poésie contemporaine ; l’exemple de Lorand Gaspar », La reformulation. Marqueurs linguistiques et stratégies énonciatives, M.-C. Le Bot, M. Schuwer et E. Richard dir., Rennes, PUR, 2008, p. 225-235.
  • « Le poétique dans L’Itinéraire de Paris à Jérusalem », Questions de style [en ligne], n°5, 2008.
  • « Ellipse et configuration stylistique du parcours interprétatif », Ellipse et effacement, J.-C. Pitavy dir., Saint-Etienne, PUS, 2008, p. 269-278.
  • « Singulière cohérence », J. Durand, B. Habert, B. Laks dir., Actes du Congrès mondial de linguistique française, ILF, 2008, p. 1451-1463.
  • « Parole populaire / Parole littéraire dans les romans de V. Hugo », Les voix du peuple et leurs fictions, A. Petitjean, J-M Privat dir., Metz, CELTED, Recherches textuelles, 7, 2007, p. 89-105.
  • « Linguistique et singularité du texte littéraire », Littérature et linguistique : diachronie / synchronie - Autour des travaux de Michèle Perret, D. Lagorgette et M. Lignereux dir., CD-Rom, Chambéry, Université de Savoie, 2007, p. 552-563.
  • Explication d’un extrait des Travailleurs de la mer in L’Explication littéraire : Pratiques textuelles, R. Bourkhis dir., Armand Colin, 2006, p. 117-131.
  • « Contribution stylistique à l’analyse de la notion de cohérence : étude de phénomènes singuliers de constitution d’une unité interprétative contextuelle », Cohérence et discours, F. Calas dir., collection « études linguistique », P.U.P.S., Paris, 2006, p. 287-296.
  • « L’utilisation du pictural dans l’écriture romanesque de Victor Hugo », Narratologie n° 6, Littérature et représentations artistiques, 2005, p. 143-156.
  • « Le romanesque comme mode mineur ; un interprétant non générique », Hugo et le romanesque, A. Spiquel (dir.), “Etudes romanesques”, n° 9, Lettres modernes Minard, 2005, p. 19-28.
  • « L’esthéthique romanesque des Travailleurs de la mer de Victor Hugo : s’engager “chemin faisant” », L’Engagement littéraire, E.. Bouju dir., Rennes, PUR, 2005, p. 233-241.
  • « Le polype et le madrépore comme formations discursives romanesques », Hugo et la langue, F. Naugrette et G. Rosa dir., Paris, Bréal, 2005, p. 169-187.
  • « Reprise-modification et désuniformisation dans De la démocratie en Amérique de Tocqueville ; la réflexion politique comme chantier », L’Information grammaticale, n°102, octobre 2004, p. 48-51.
  • « Les sciences naturelles dans La Tentation de saint Antoine : entre esthétique et épistémologie », Revue Flaubert, n° 4, [en ligne] 2004 (46899 signes).
  • « Hugo et la question de l’idiolecte », [en ligne], Groupe Hugo, mai 2004 (58722 signes).
  • « Les portraits de personnages en transformation dans Illusions perdues », L’Information grammaticale, n° 100, janvier 2004, p. 39-43.
  • « Chimère et référence dans L’Homme qui rit », Hugo et la chimère, F. Chenet dir., Recherches et travaux n° 62, Université Stendhal-Grenoble 3, 2003, p. 59-71.
  • « “Rabâchage” et formation du sens romanesque chez Victor Hugo », Nigel Harkness, Paul Rowe, Tim Unwin & Jennifer Yee (eds), Visions/Revisions : Essays in Nineteenth Century French Culture, Bern, Peter Lang, 2003, p. 225-239.
  • « L’adresse lyrique dans Les Fleurs du Mal », Lectures des Fleurs du Mal, S. Murphy dir., Presses Universitaires de Rennes, 2002, p. 171-182.
  • « Vitesse de l’écriture et mise en forme de la subjectivité dans Les Chansons des rues et des bois et Les Travailleurs de la mer », L’Année Victor Hugo, n°1, Eurédit, 2002, p. 115-131.

Comptes rendus

  • CR de : Daniel Maira, Renaissance romantique. Mise en fiction du XVIe siècle (1814-1848), Genève, Droz (« Histoire des Idées et Critique Littéraire »), Cahiers de recherche médiévales et humanistes, n° 35, 2018.
  • CR de : A. Déruelle et Jean-Marie Roulin dir., Les Romans de la Révolution, 1790-1912, Romantisme, n° 174, 2016.
  • CR de : Augustin Thierry, Lettres sur l’histoire de France, édition d’Aude Déruelle, Paris, Classiques Garnier, collection « Bibliothèque du XIXe », 2012, 1 vol., 388 p., Revue d’Histoire littéraire de la France n°1, volume 114, janvier-mars 2014, p. 240-242.
  • CR de : O. Bivort dir., La Littérature symboliste et la langue, Paris, Classiques Garnier, 2012, 236 p., dans Romantisme, n°163, 2014, p. 143-144.
  • CR de : P. Petitier, Jules Michelet, L’homme histoire, Paris, Grasset, 2006 dans Studi francesi, 2008.
  • CR de : M. Reid, « Signer Sand : l’œuvre et le nom » dans Romantisme, 2006, vol. 36, n° 133, p 139.
  • CR de : D. Gleize & A. Laster 2000, « ’Les Orientales’, illustrations et musique », dans Studi francesi [Torino] 46, 138, 2002.09/12, p. 723-724.
  • CR de : « La Légende des siècles de Victor Hugo. Les sombres assonances de l’histoire », textes réunis par Diaz, 2001, dans Studi francesi [Torino] 47, 140, 2003.05/08, p. 469-470.
  • CR de : G. Chamarat 2001, « Un voyage dans le voyage : L’Orient dans le Rhin », dans Studi francesi [Torino] 47, 140 Victor Hugo, hier et aujourd’hui *, 2003.05/08, p. 468-469.
  • CR de : V. Dufief-Sanchez 2002, Victor Hugo et le désir de savoir, dans Studi francesi [Torino] 47, 141, 2003.08/12, p. 740-741.
  • CR de : Guyaux, B. Marchal, éd. 2002 : Victor Hugo : La Légende des siècles (1° série), dans Studi francesi [Torino] 47, 141, 2003.08/12, p. 739-740.
  • CR de : F. Laurent, « Victor Hugo face à l’Algérie », 2001, dans Studi francesi [Torino] 47, 139, 2003.01/04, p. 187-188.
  • CR de : H. Meschonnic et Ono, « Victor Hugo et la Bible », 2001, dans Studi francesi [Torino] 47, 139, 2003.01/04, p. 186-7.
  • CR de : C. Millet, « Le Desposte oriental », 2001, dans Studi francesi [Torino] 47, 139, 2003.01/04, p. 186-187.
  • CR de : C. Rétat 2001, « Hugo, La Légende des siècles », dans Studi francesi [Torino] 47, 140 Victor Hugo, hier et aujourd’hui, 2003.05/08, p. 469-470.
  • CR de : A. Spiquel 2002 : Du passant au passeur …, dans Studi francesi [Torino] 47, 141, 2003.08/12, p. 739-740.
  • CR de : C. Millet, éd., Victor Hugo 5. Autour des Orientales, dans Studi francesi [Torino] 48, 142, 2004.01/04, p. 211-212.
  • CR de : M. Prevost 2003 : Rictus romantique, dans Studi francesi [Torino] 48, 142, 2004.01/04, p. 210-211.
  • CR de : B. Degout 2000, « L’Orient avant ’Les Orientales’ », dans Studi francesi [Torino] 46, 138, 2002.09/12, p. 724-725.
  • CR de : J. Phillips, Representational Strategies in Les Misérables and Selected Drawings by Victor Hugo, séance du 2004.05.15 [Communication à consulter sur le site du GROUPE HUGO].
  • CR de : J.-M. Hovasse, Victor Hugo t. 1, Fayard, 2001, dans Studi francesi [Torino].

A paraître

  • « Le discours rapporté dans L’Histoire de la Révolution française de Michelet », travail en cours
  • « La représentation de la métamorphose dans L’Insecte de Michelet : une écosémiotique ? », Paule Petitier (dir.), Michelet et la démocratie naturelle, à paraître.
  • « 1829 dans le roman de 1830 », Pierre Laforgue et Sylvain Ledda (dir.), 1829/1869, à paraître.
  • « Guerre à la rhétorique et paix à la syntaxe ! » : un paradoxe ? », P. Jousset (dir.), Poétique des énoncés inconvenants et paradoxaux, Aix, PUP, 2020.

Communications et conférences non publiées

  • « Écrire l’histoire dans Quatrevingt-Treize de Victor Hugo », conférence à destination d’élèves et d’enseignants de classes préparatoires du lycée Chateaubriand de Rennes.
  • « Quatrevingt-Treize : un romanesque de l’histoire ? » conférence à destination d’élèves et d’enseignants de classes préparatoires du nord, théâtre de Douai, 6 novembre 2015.
  • « Lorenzaccio : Un théâtre dans un fauteuil ? » conférence à destination d’élèves de terminale de dix lycées de Bretagne, janvier 2013 et janvier 2014.
  • « Lorenzaccio : repères historiques et critiques » conférence à destination d’enseignants de terminale L de lycées de Bretagne, janvier 2013.
  • « Axiologie paradoxale. La Recherche de l’absolu de Balzac », conférence à destination d’élèves et d’enseignants de classes préparatoires de Rennes, janvier 2011.
  • « La polyphonie romanesque de Victor Hugo », séminaire « Les voix du Peuple et leur fiction », Université de Metz, février 2002.

up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales