Accueil > Isabelle Ligier-Degauque

Isabelle Ligier-Degauque

Maître de conférences en arts du spectacle à l’Université de Nantes
Théâtre du XVIIIe siècle, Parodies dramatiques des tragédies et d’opéras, Comédie-Italienne et Théâtres de la Foire, Tragédies de Voltaire

Voir en ligne : Cetephi

Courrier électronique : Isabelle Ligier-Degauque
ou utilisez le formulaire situé en bas de page.


Publications récentes
  • Mémoire de vaincus, mémoire de vainqueurs dans le Bassin méditerranéen

    La littérature à l’épreuve du conflit, de l’Antiquité jusqu’au XXIe siècle

    L’histoire est-elle écrite par les vainqueurs et par les grands hommes qui en ont entretenu la mémoire ? De l’Antiquité au XXIe siècle, ce livre réfléchit aux manières dont il est possible de faire émerger une mémoire effacée. En assumant les contradictions de la narration et en ne gommant pas la multiplicité des points de vue, la littérature a toute sa place dans le champ de la mémoire. Elle est ainsi force de réflexion dans un espace géographique traversé par de vives tensions au cours de son histoire. (...)


  • Le Théâtre italien

    Tome II - Volumes 1 & 2

    Le tome II du Théâtre italien de Gherardi comprend dix pièces écrites par Delosme de Montchesnay, Fatouville, Regnard et l’abbé Bordelon pour la Comédie-Italienne à la fin du XVIIe siècle. Le savoir-faire comique allié à la satire des travers de la société française procure un vif plaisir de lecture.
    Evariste Gherardi, Le Théâtre italien, Isabelle Ligier-Degauque (éditrice scientifique), Tome II – volume I & 2, Éditions Classique Garnier, 2021.
    ► En savoir plus :
    Tome II vol. 1 (...)


  • La Mémoire de la blessure au théâtre

    Mise en fiction et interrogation du traumatisme de la Renaissance au XXIe siècle

    Paru aux Presses Universitaires de Rennes, coll. « Le Spectaculaire », mai 2018.
    Face à l’irruption répétée de la violence dans l’histoire, le théâtre peut-il s’approprier les blessures communes et inventer les formes susceptibles de les saisir ? Cerner les nœuds de la mémoire n’est pas nécessairement les entériner comme des passages obligés du récit collectif. Ce serait faire de l’injonction à se souvenir, au cœur de la réflexion développée par Paul Ricœur dans La Mémoire, l’histoire, l’oubli (2000), une (...)





Formulaire de contact pour Isabelle Ligier-Degauque


up
logouniv       Le site de LAMO est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales