Accueil > Isabelle Ligier-Degauque >  CV Isabelle Ligier-Degauque

CV Isabelle Ligier-Degauque

CV mis à jour le vendredi 30 juin 2017, par Isabelle Ligier-Degauque

I. Curriculum vitae

Expériences professionnelles

1999-2001 : Allocataire à l’Université de Nantes (département Lettres Modernes)
2001-2002 : ATER à l’Université de Nantes (département Lettres Modernes)
Depuis septembre 2002 : Maître de conférences en arts du spectacle dans le département de Lettres Modernes à l’Université de Nantes

Etudes / parcours académique :

1998 : Agrégation externe de Lettres Modernes
1999 : D.E.A. de Lettres Modernes
20 décembre 2001 : soutenance de la thèse de doctorat : Les tragédies de Voltaire au miroir de leurs parodies dramatiques (1719-1762) : stratégies esthétiques et éthiques sous la direction de Françoise Rubellin
Février 2002 : qualification en 9e et en 18e sections (CNU)

Enseignements à l’Université de Nantes

Tous les niveaux, de L1 à Master et Agrégation.

– Cours d’agrégation externe de Lettres Modernes (Littérature Française XVIIIe siècle et programmes de Littérature comparée) : « Rousseau, Rousseau juge de Jean-Jacques (Dialogues) », « Le tragique quotidien (Ibsen, Maeterlinck, Strindberg, Witkiewicz) », « Les Lettres persanes » de Montesquieu, « Le Neveu de Rameau » de Diderot.

– Du L1 au M1, tant sur le théâtre du XVIIIe siècle que sur le théâtre du XXe siècle et la création théâtrale contemporaine, souvent en lien étroit avec l’actualité du spectacle vivant programmé sur Nantes et sa région.
Quelques de cours donnés depuis septembre 2002 : « Théâtre et Politique » (L1) (Büchner, Ionesco, etc.), « Théâtre, Politique et Bouffonnerie : Michel de Ghelderode » (L2), « Les métamorphoses de la commedia dell’arte  : de l’Ancien Théâtre-Italien à Goldoni » (L2), « L’Autriche et ses pourfendeurs : Thomas Bernhard et Elfriede Jelinek » (L2), « Pleurer et frémir au théâtre : de Diderot à Pippo Delbono » (L3), « Théâtre et création : découverte de la mise en scène » (invitation de metteurs en scène ayant une actualité nantaise) (L3), « Le Mythe d’Orphée à l’opéra » (L3), « Une tragédie moderne ? Le théâtre de Strindberg et d’Ibsen » (L3), « Tragédie et Parodie au XVIIIe siècle » (Master), « Porter les mythes à la scène. Portraits de femmes (Eurydice, Antigone et Ismène, Médée » (Master), « Questions de société à la Première Modernité » (plusieurs axes : circulation de l’argent et mutations sociales ; du cosmopolitisme à l’exotisme : les représentations de l’Autre ; faire le procès des Lumières ? Examen des pièces du dossier) (Master).

Responsabilités

Responsabilités scientifiques :

  • Membre du Centre d’Étude des Théâtres de la Foire et de la Comédie-Italienne (dir. Françoise Rubellin), au sein de l’AMo.

Participation à deux projets d’ANR :

  • Membre du projet d’ANR POIESIS (Parodies d’Opéra : Établissements des Sources Interdisciplinaires des Spectacles de l’ancien Régime) porté par Françoise Rubellin (Université de Nantes).
  • Membre du projet d’ANR Contrainte et Intégration : pour une réévaluation des spectacles forains et italiens sous l’Ancien Régime porté par Françoise Rubellin (Université de Nantes).

Responsabilités pédagogiques :

  • De 2004 à 2010 : responsable du Parcours Théâtre créé dans le dpt de Lettres Modernes (niveau Licence) (2004-2010). Partenariat avec le T.U. et le Grand T.
  • 2015 : codirection du dpt de Lettres Modernes (élaboration du dossier d’autoévaluation pour les offres de formation en Licence et en Master).
  • Depuis juin 2015 : responsable du Master recherche première année de Lettres Modernes, Université de Nantes.

II. Travaux et publications

Publications

Livres

Les Tragédies de Voltaire au miroir de leurs parodies dramatiques : d’Œdipe (1718) à Tancrède (1760), coll. « Les Dix-Huitièmes siècles » dirigée par Raymond Trousson et Antony McKenna, Paris, Honoré Champion, 2007.

Éditions et directions de collectifs

  1. Voltaire, Œdipe et sa parodie par Dominique, Œdipe travesti, édition critique (préface, notes et postface), Montpellier, Espaces 34, février 2002.
  2. Participation au volume du Théâtre de la Foire. Anthologie de pièces inédites, 1712-1736, sous la dir. de Françoise Rubellin, Montpellier, Espaces 34, 2005 : présentation et édition critique de deux parodies d’Alzire de Voltaire : Alzirette de Pannard, Pontau et Parmentier, et La Fille obéissante (anonyme) ; co-édition de Pierrot furieux ou Pierrot Roland de Fuzelier, et d’Olivette juge des enfers de Piron.
  3. Direction du volume Médée, un monstre au théâtre : réécritures parodiques du mythe au XVIIIe siècle, Montpellier, Espaces 34, 2008.
  4. Le Théâtre Italien de Gherardi, t. II, Paris, Classiques Garnier, à paraître en 2018 (édition critique des dix pièces de Delosme de Montchesnay, Fatouville et Regnard).
  5. Direction avec Françoise Rubellin de l’édition des trois tomes du Théâtre comique de Piron, Paris, Classiques Garnier, à paraître.

Direction de collectifs, autres que éditions

  1. Direction du volume : Lectures de Beaumarchais, Rennes, PUR, 2015.
  2. Direction avec Anne Teulade du volume La Mémoire de la blessure au théâtre. Mise en fiction et interrogation du traumatisme de la Renaissance au XXIe siècle, actes du colloque organisé les 18-20 novembre 2015 à Nantes, en partenariat avec l’AMo, le T.U. de Nantes et l’IUF, à paraître aux PUR en 2018.

Articles sur les XVIIe-XVIIIe siècles

  1. Le Mariage de Figaro, III, 5 : un théâtre en liberté », L’École des Lettres, n°12, mai 2000, p. 125-136, n° spécial « rapports maîtres/valets dans la comédie du XVIIIe siècle ».
  2. « Le topos de la preuve dans la littérature dramatique au XVIIIe siècle », in La Preuve. Séminaire Le Lien social organisé par le Centre Françoise Viète, Nantes – 13 et 14 mai 2002, sous la dir. de Gérard Emptoz, Couéron, juin 2003, p. 61-73.
  3. « Des Contes des mille et une nuits à La Pantoufle de Marignier (1730) : un exemple de l’influence de l’Orient sur le théâtre du XVIIIe siècle », Féeries n°4 « Le conte, la scène », 2007, p .117-130.
  4. « Amadis ou le tournant du merveilleux : étude de la réception parodique de la tragédie en musique de Lully et Quinault », Ris, masques et tréteaux. Aspects du théâtre du XVIIIe siècle. Mélanges en hommage à David Trott, études réunies par Marie-Laure Girou-Swiderski, Stéphanie Massé et Françoise Rubellin, Canada, Les Presses de l’Université Laval, 2008, p. 75-102.
  5. « Le spectateur dans les parodies foraines et italiennes des tragédies de Voltaire : un public à charmer et à former », actes du colloque Le Spectateur de théâtre à l’âge classique (XVIIe-XVIIIe siècles), dir. Franck Salaün et Bénédicte Louvat-Molozay (Université Montpellier III), 20-21 octobre 2006, Montpellier, L’Entretemps, 2008, p. 230-251.
  6. « Un cas singulier : la parodie dramatique d’une comédie. Étude de L’Écosseuse de Poinsinet et Anseaume prenant pour cible L’Écossaise de Voltaire », Œuvres et critiques, n° spécial « Le théâtre de Voltaire » dir. Russell Goulbourne, octobre 2008, p. 63-84.
  7. « La parodie, une écriture de la tension. Exemple de la querelle des Mariamnes », actes du colloque Écrire en mineur au XVIIIe siècle, dir. Christelle Bahier-Porte et Régine Joman-Baudry, ENS-Lyon 3, 11-13 octobre 2007, Éditions Desjonquères, 2009, p. 437-456.
  8. « Faire rire de Médée au XVIIIe siècle : les métamorphoses parodiques du mythe », Le Paon d’Héra / Hera’s Peacock n°6 Médée 2/2, Éditions du Murmure, 2010, p. 83-95.
  9. « Lumières et colonisation : relecture d’Alzire ou les Américains de Voltaire », Littératures n°62 Regards sur la tragédie (1736-1815). Histoire, Exotisme, Politique, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2010, p. 23-44.
  10. « Dans les secrets de fabrication de l’enchantement à l’opéra : réécritures parodiques des voleries et autres déplacements spectaculaires », actes du colloque Les Scènes de l’enchantement. Arts du spectacle, théâtralité et conte merveilleux (XVIIe-XVIIIe siècles), Université Stendhal-Grenoble 3 et UMR LIRE-CNRS, 14-16 octobre 2009, dir. Martial Poirson et Jean-François Perrin, Paris, Desjonquères, 2011, p. 335-349.
  11. « Porter le théâtre de société et les salons sur la scène des “petits genres” : interrogation des pratiques mondaines chez Pannard (La Comédie sans hommes) et Boissy (La Comète) », actes du colloque De la conversation au conservatoire. Scénographie des genres mineurs (1680-1780), dir. Kim Gladu et Aurélie Zygel-Basso, Québec, Presses Universitaires de Laval, 2014.
  12. « 1725, une année de polémique autour des Mariamnes. Le cas particulier : Fuzelier vs Piron », conférence donnée dans le cadre des séminaires du GADGES (Groupe d’Analyse de la Dynamique des Genres et des Styles, XVIe-XVIIIe siècles) sur « Les querelles littéraires et artistiques », Équipe d’accueil EA 3712 (Centre de Recherche en Littérature Jean Prévost), Université Lyon 3, 17 mars 2010. Publication dans les Cahiers du GADGES n°9 « Genres et querelles littéraires », Genève, Droz, 2011.
  13. « Porter La Religieuse de Diderot à la scène : étude de l’adaptation d’Anne Théron », actes du colloque Le Roman mis en scène, Université Lille 3, organisé par Frank Greiner et Catherine Douzou, avec le soutien du Centre de recherche ALITHILA (Analyses Littéraires et Histoire de la Langue), 20-21 mai 2010, Paris, Classiques, Garnier, 2012. Article en ligne sur le site de la compagnie « Les Productions Merlin » (dir. Anne Théron) : http://www.compagnieproductionsmerlin.fr
  14. « Zaïre ou les blessures de la mémoire », Cahiers Voltaire n°13, Ferney-Voltaire, SVEC (Société Voltaire et Centre international d’étude du XVIIIe siècle), 2014, p. 69-86.
  15. « Parole et incarnation du pouvoir dans Le Fanatisme ou Mahomet le prophète », Cahiers Voltaire n°14, Ferney-Voltaire, SVEC (Société Voltaire et Centre international d’étude du XVIIIe siècle), 2015, p. 139-159.
  16. « Mérope de Voltaire et ses parodies : du drame intime d’une mère à la scène de reconnaissance topique », Vérités de l’histoire et vérité du moi. Hommage à Jean Garapon, études réunies et présentées par Christian Zonza, Paris, Champion, 2016.
  17. « Dans l’atelier de création et de refonte d’une “tragédie-opéra” : étude de lettres choisies de Voltaire sur Sémiramis (1748) et de sa réception parodique », actes du colloque international Voltaire, homme de théâtre, 29-31 janvier 2009 à Genève, organisé par Martial Poirson et Christophe Cave (UMR LIRE18, Université Stendhal-Grenoble 3), à paraître.
  18. « Les paradrames, un antidote au théâtre de Diderot ? Etude de L’Humanité ou le Tableau de l’indigence », Actes du colloque international Diderot Théâtre Musique, 6-8 juin 2013, organisé avec le concours de l’École doctorale 3 de l’Université Paris-Sorbonne, du Centre d’Étude de la Langue et de la Littérature Françaises du 17e et du 18e siècle, de l’UMS 3323 « Maison de la recherche », de l’équipe Patrimoines et Langages Musicaux (EA4087), du Programme de Recherches Interdisciplinaires sur le Théâtre et les Pratiques Scéniques (PRITEPS) et de la Société Diderot – Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie, comité d’organisation : Renaud Bret-Vitoz, Marc Buffat, Michel Delon, Juliette Fabre, Pierre Frantz, Raphaëlle Legrand, Sophie Marchand, à paraître.
  19. « Parodie dramatique et spectacle au XVIIIe siècle », in Théâtre et parodie, hors-série de la revue Théâtres du monde, actes du colloque La parodie dramatique du XVIe à nos jours : théories, procédés, enjeux, à Valenciennes, 9-11 décembre 2015, organisé par Carine Barbafieri et Marc Lacheny, à paraître en 2017.
  20. « Jouer avec le public : les parodies dramatiques au XVIIIe siècle », TDC (Textes et Documents pour la classe) n°1110 « Individu et groupe », 2017, p. 54-57.
  21. « Écrire, jouer et voir des parodies dans les débuts du Nouveau Théâtre-Italien : ce que les parodies des années 1720 nous révèlent », actes du colloque La Comédie-Italienne de Paris (1716-1780). colloque du tricentenaire, les 15-17 décembre 2016, organisé par Emanuele De Luca et Andrea Fabiano, à paraître.

Autres articles

  1. « La refiguration du temps dans Le Miroir des Limbes d’André Malraux », Revue André Malraux Review (RAMR), n°28, 1999, p.10-25.
  2. « Scènes de la vie de bohème de Murger, ou la chronique d’un embourgeoisement annoncé », Opéra de Nantes. La Bohème de Puccini et Wozzeck de Berg, programme de la saison 2002-2003, p. 16-19.
    « Combattre les “forces obscures” du naturalisme : les vertus du simulacre pour mettre en scène le pouvoir politique (Ghelderode, Genet et Py) », revue Raison publique, n°12 « Figures et figuration du pouvoir politique », mai 2010, p. 349-368.
  3. « Tout geste artistique est-il de nature utopique ? Autour des travaux du chorégraphe Loïc Touzé et des metteurs en scène Joris Mathieu et Pascale Nandillon », Europa n°spécial « L’Utopie et ses représentations », mars 2011, p. 8-9.
  4. « Derrière le simulacre, le réel ? Muray et la peinture », in Philippe Muray, dir. Alain Cresciucci, Pierre-Guillaume de Roux.

Organisation d’événements scientifiques (colloque, journée d’études)

  1. L’Utopie et ses représentations, participation à l’organisation d’une journée d’étude scientifique et artistique en partenariat avec le T.U. de Nantes le 25 mars 2011.
  2. La Mémoire de la blessure au théâtre. Mise en fiction et interrogation du traumatisme de la Renaissance au XXIe siècle, colloque organisé avec Anne Teulade les 18-20 novembre 2015 à Nantes, en partenariat avec l’AMo, le T.U. de Nantes et l’IUF.
  3. Mémoire de vaincus, mémoire de vainqueurs dans le bassin méditerranéen (de l’Antiquité au XXe siècle) : la Littérature à l’épreuve du conflit, journée d’étude organisée avec Eugenio Amato et Anne Teulade le 10 novembre 2016 à Nantes.
  4. Mémoire de vaincus, mémoire de vainqueurs dans le bassin méditerranéen, colloque organisé avec Eugenio Amato et Anne Teulade les 9-10 novembre 2017 à Nantes.

Communications non publiées

  1. Communication sur Scènes de la vie de bohème de Murger, dans le cadre de la rencontre « Thèmes et variations sur La Bohème de Puccini » organisée par l’Opéra de Nantes, 16 novembre 2002, à la Faculté d’Odontologie.
  2. Communication lors de la table ronde organisée au Lieu Unique le 20 novembre 2002 et animée par Philippe Forest, avec Jacques Ricot et Ryuko Saeki, à l’occasion de la représentation de la Médée d’Euripide par la compagnie japonaise Ku Na’uka (mise en scène de Satoshi Miyagi) : « Le mythe de Médée sur la scène française des XVIIe et XVIIIe siècles ».
  3. Conférence sur l’île d’Yeu le 13 décembre 2002 : « Les métamorphoses d’Arlequin aux XVIIe et XVIIIe siècles », à l’occasion de la représentation de L’Ile des esclaves de Marivaux par la compagnie de Thierry Maillard.
  4. Conférence au lycée Guist’hau (Nantes), en khâgne, sur l’Œdipe de Voltaire et sa réception parodique (Œdipe travesti de Dominique) en mai 2003.
  5. Conférence au Centre pénitentiaire de Nantes : « La mise en scène de la voix à l’époque baroque » avec Françoise Rubellin (janvier 2006), en lien avec La Folle Journée (dir. René Martin).
  6. Communication aux journées d’étude sur l’année 1748 organisées par le Centre Leroux à l’INHA (Institut national d’histoire de l’art) les 7 et 8 juillet 2006 : « Mise en question des liaisons dangereuses de la tragédie et de l’opéra : les parodies de Sémiramis de Voltaire ».
  7. Conférence sur « Les conditions de représentation au XVIIe siècle », dans le cadre du Festival « Viens voir les comédiens », le 26 juin 2007, au Théâtre de Cornouaille (Scène nationale, Quimper), en lien avec la mise en scène du Médecin malgré lui par Jean-Denis Monory (La Fabrique à théâtre).
  8. Conférences pour le Grand T (Nantes) sur Le Menteur de Goldoni, à l’occasion du spectacle de Laurent Pelly, les 26 novembre et 10 décembre 2008.
  9. Conférence pour le Grand T (Nantes) sur Sous l’œil d’Œdipe de Joël Jouanneau, d’après Sophocle et Euripide, le 27 janvier 2010.
  10. Conférence dans le cadre des journées ANR « Parodies d’opéra au XVIIIe siècle », dir. Françoise Rubellin, Nantes, Maison des Sciences de l’Homme (MSH), 3-4 juin 2010 : « Piron vs Fuzelier : étude d’une querelle dramatique ».
  11. Conférence pour le Grand T (Nantes) sur Ionesco à l’occasion de la mise en scène de Rhinocéros par Emmanuel Demarcy-Motta, les 23 février et 16 mars 2011.
  12. Conférence sur Charles Coypel à l’occasion de la lecture-spectacle de La Curiosimanie par Aurélie Rusterholtz et François Chaix, dans le cadre de l’exposition Le Théâtre des passions, dir. Adeline Colange-Perrugi, au Musée des Beaux-Arts de Nantes, le 10 mars 2011.
  13. Conduite d’une table-ronde avec le chorégraphe Loïc Touzé et le metteur en scène Joris Mathieu dans le cadre de la journée d’étude scientifique et artistique L’Utopie et ses représentations, le 25 mars 2011, T.U. de Nantes.
  14. Conférence sur « Médée à l’opéra / Médée parodiée », dans le cadre du festival Art’Scènes dir. Thierry Pillon et Sylvia Sass, le 15 juin 2011, au Musée des Beaux-Arts de Nantes.
  15. Conférence sur « Le panache de Cyrano » à l’occasion des représentations données au Grand T de Cyrano de Bergerac mis en scène par Georges Lavaudant (avec Patrick Pineau dans le rôle-titre), 12 novembre 2013.
  16. « La contrainte théâtrale (de l’Ancien Théâtre-Italien aux scènes du XVIIIe siècle). Faire, étudier et éditer du théâtre », conférence de séminaire en Master recherche, Université de Nantes, 10 octobre 2016.
  17. « Investigation dans les registres de la Comédie-Italienne : le projet RECITAL », conférence de séminaire en Master recherche, Université de Nantes, 7 novembre 2016.
  18. « Une nouvelle manière d’étudier le théâtre du XVIIIe siècle : humanités et numériques. Présentation du travail mené au sein du Cethefi (Centre d’étude des théâtres de la Foire et de la Comédie-Italienne) », conférence donnée dans le cadre de l’I-FLE le 10 février 2017 à destination d’étudiants canadiens (Trent et Waterloo).

Conduite d’une quarantaine d’entretiens publics avec des comédiens et des metteurs en scène (sur la période 2004-2010) :

  • 2004-2005, rencontres avec :
    Jean-Marie Villégier, parrain du Parcours Théâtre créé à la rentrée 2004. Rencontre organisée à l’occasion des Joyeuses commères de Windsor de Shakespeare données du 28 au 14 octobre - 2004 à la MCLA.
    Jean Boillot, Coriolan de Shakespeare, du 11 au 14 janvier 2005 au T.U.
    Éric Massé, L’Ile des esclaves de Marivaux, création en mars 2005 au Théâtre de Villefranche-sur-Saône, à la suite de l’atelier Marivaux dirigé par Jean-Pierre Vincent et Bernard Chartreux, au sein de l’Unité Nomade de Formation à la Mise en Scène (CNSAD de Paris). Spectacle donné notamment à la rentrée 2005 au Théâtre des Célestins.
    Thierry Pillon, Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, du 14 au 30 octobre par l’atelier création du T.U.
    Célie Pauthe, Quartett de Heiner Müller, du 30 mars au 1e avril 2005 au T.U.
  • 2005-2006, rencontres avec :
    Jean Boillot (compagnie de La Spirale), création à Nantes du cycle d’après les Métamorphoses d’Ovide (« Eaux »), du 11 au 15 octobre au T.U.
    Joël Jouanneau, Kaddish, pour l’enfant qui ne naîtra pas d’Imre Kertesz (Prix Nobel) du 4 au 9 novembre au T.U. + Rencontre (filmée) avec Jean-Quentin Châtelain.
    Et, à l’occasion du festival « Les Indécents : Pierre Molinier et Copi, ou la mise en scène de soi », du 15 novembre au 8 décembre au T.U. :
    Bruno Geslin (Théâtre des Lucioles) : spectacle sur Molinier, « Mes jambes si vous saviez quelle fumée…  », du 15 au 17 novembre au T.U.
    Et Jean-Marie Broucaret (Théâtre des Chimères), Copirecup (sur 4 pièces de Copi  : Eva Peron, Les Vieux Travelos, L’Homosexuel ou la difficulté de s’exprimer et Loretta Strong, jouées du 6 au 8 décembre au T.U.
  • 2006-2007, rencontres avec :
    Christophe Rauck (Cie Terrain vague), Le Révizor de Gogol, du 2 au 6 octobre à l’Espace 44 (MCLA).
    Joël Jouanneau, Atteintes à sa vie de Martin Crimp, du 11 au 25 octobre au T.U.
    Alexis Armengol (Théâtre à Cru), création de Sept fois dans ta bouche du 22 au 24 novembre au T.U., et de I’m sorry les 12 et 13 décembre au T.U.
    Wajdi Mouawad, Forêts, texte et mise en scène de W. Mouawad, du 14 au 18 novembre à l’Espace 44 (MCLA).
  • 2007-2008, rencontres avec :
    Bruno Netter (Compagnie du 3e Œil), acteur principal de Don Quichotte du 16 au 20 octobre 2007 au T.U.
    Cyril Teste (Collectif MxM), Electronic City de Falk Richter les 24 et 25 octobre au T.U.
    Jacques Nichet, Faut pas payer ! de Dario Fo, du 28 novembre au 8 décembre au Grand T.
    Isabelle Lafon (Compagnie Pipo), Igishanga, d’après Dans le nu de la vie – Récits des marais rwandais de Jean Hatzfeld, du 4 au 8 décembre au T.U. (rencontre filmée pour projet d’I. Lafon de jouer son spectacle au Rwanda et de montrer là-bas comment les témoignages des rescapées sont reçus, en l’occurrence par des étudiants).
    + Atelier de découverte organisée autour de Philippe Hersant en mars 2008 (en partenariat avec le département de Philosophie) avec l’ensemble nantais de musique contemporaine Utopik.
  • 2008-2009, rencontres baptisées « RDV ImprompTUs » en partenariat avec le TU avec :
    Loïc Auffret, mise en scène d’Intendance-Saison 1 de Rémi de Vos, atelier de création du T.U., du 14 au 25 octobre 2008.
    Patrick Pineau, mise en scène de La Demande en mariage, Le Tragédien malgré lui et L’Ours du 4 au 8 novembre 2008 au T.U.
    Arnaud Troalic (compagnie Akté), mise en scène de Borges vs Goya de Rodrigo Garcia du 18 au 21 novembre 2008. Rencontre le 21 novembre 2008.
    Zabou Breitman, mise en scène de textes de Raymond Depardon : Des Gens, du 15 au 19 décembre 2008 au T.U.
    Benoît Vermeulen, mise en scène d’Assoiffés de Wajdi Mouawad, du 25 au 27 février 2009 au T.U.
    Sylvain Creuzevault, mise en scène du Père Tralalère, création collective de la compagnie « D’ores et déjà », du 3 au 5 mars 2009 au T.U.
    David Ayala, mise en scène de textes de Guy Debord : Scanner, du 24 au 26 mars 2009 au T.U. Partenariat avec le T.U. et le Cinématographe pour projection de films de Guy Debord et une leçon de cinéma.
  • 2009-2010, rencontres « Théâtre et création » en partenariat avec le Grand T et le T.U. avec :
    Jeudi 8 octobre 2009 : Isabelle Larivière pour Incendies (5-15 octobre, T.U.) mis en scène par Wajdi Mouawad (invité du Festival d’Avignon 2009).
    Jeudi 22 octobre 2009 : Nicolas Bonneau pour Sortie d’usine ainsi qu’Anne Théron et Claire Servant pour Abattoirs (21-23 octobre, T.U. et Studio Théâtre, « Soirée partagée. Au travail ! »).
    Jeudi 3 décembre 2009 : Pippo Delbono pour Questo Buio Feroce (2-4 décembre, T.U., en italien surtitré).
    Jeudi 10 décembre 2009 : Nadia Vonderheyden et Corinne Fischer pour La Dame de chez Maxim de Feydeau (8-12 décembre, Grand T).
    Jeudi 28 janvier 2010 : Anne Théron pour Jackie (in Drames de princesse d’Elfriede Jelinek) (26-28 janvier, T.U.).
    Jeudi 11 février 2010 : Joël Jouanneau pour Sous l’œil d’Œdipe (d’après Euripide et Sophocle) (5-12 février, Grand T) (invité au Festival d’Avignon 2009).
    Jeudi 11 mars 2010 : Paul Desveaux pour Pollock (texte de Fabrice Melquiot) (9-12 mars, T.U.).
    Mercredi 24 mars 2010 : David Lescot pour sa pièce L’Européenne (23-25 mars, T.U.).
    Jeudi 29 avril 2010 : Juan Pablo Miño pour Looking for Henry Kissinger (28-30 avril, T.U.).
  • 2010-2011, rencontres « Théâtre et création » en partenariat avec le Grand T et le T.U. avec :
    Mercredi 13 octobre 2010 : François Orsoni pour Baal de Brecht (11-13 octobre, T.U.).
    Jeudi 18 novembre 2010 : Joris Mathieu pour son adaptation du roman d’Antoine Volodine Des Anges mineurs (17-19 novembre, T.U.).
    Jeudi 25 novembre 2010 : Pascale Nandillon pour son adaptation des Cahiers de Nijinski dans un spectacle intitulé Au Hommes (22-24 novembre, T.U.).
    Jeudi 9 décembre 2010 : Pippo Delbono pour Le Temps des assassins (8-10 décembre, T.U.).

up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales