About our research center
Accueil > Corentin Le Corre >  CV Corentin Le Corre

CV Corentin Le Corre

CV mis à jour le samedi 30 décembre 2023, par Corentin Le Corre

Titre de la thèse

« Penser les peurs du temps présent au prisme du Moyen Âge : une réécriture de Robert le Diable et de Richard sans Peur », sous la direction d’Élisabeth Gaucher-Rémond (Nantes Université) et Catherine Milkovitch-Rioux (Université Clermont-Auvergne)

Formation

2018-2020 : Master Recherche à Nantes Université, mention Très Bien. Mémoire : « Penser et représenter la catastrophe en littérature et au cinéma : Hiroshima, Nagasaki, Fukushima », sous la direction de Frédéric Le Blay

2015-2018 : Licence de Lettres Modernes à Nantes Université, mention Bien

Expériences d’enseignement

2023-2024 : Chargé d’enseignement vacataire, Nantes Université

  • L1 : TD de Littérature comparée : La société occidentale de la fin du XIXe siècle et du premier XXe siècle au crible de la littérature fantastique (Oscar Wilde, H.P. Lovecraft, Jean Ray)
  • L2 : TD de Littérature française du Moyen Âge sur Robert le Diable

2021-2022 : Chargé d’enseignement vacataire, Nantes Université

  • L2 : TD de Littérature française du Moyen Âge sur Robert le Diable

Publications

« L’incertaine réalité : Rêves, illusions et hallucinations », Chameaux, revue d’études littéraires de l’Université Laval, n° 13, Numéro thématique sous la direction de Corentin Le Corre, 2021

« Dépasser les limites de la réalité : Entretien avec le réalisateur Martin Villeneuve », Chameaux, revue d’études littéraires de l’Université Laval, n° 13, Québec, 2021

Michaël Ferrier, « Fukushima, dix ans après : Entretiens avec Asako Muraishi et Corentin Le Corre », Bulletin d’études françaises, n° 53, Tokyo, Société d’Études de Langue et Littérature Françaises de l’Université Chuô, 2021, p. 127-156

« Loge noire, boîte bleue et labyrinthes : Les espaces imaginés dans l’œuvre de David Lynch », dans Espaces imaginés, actes du colloque 2020 du Laboratoire des Imaginaires, Rennes, 2021, p. 160-182

« Livrer, se livrer », Chameaux, revue d’études littéraires de l’Université Laval, n° 15, à paraître. Numéro thématique sous la co-direction d’Ambroise Bernier et Corentin Le Corre

Communications

« Comment l’itinéraire d’un personnage romanesque est rattrapé par ses origines sociales : le parcours de Jehan de Montpéril, bûcheron devenu chevalier, dans Le château des poisons, de Serge Brussolo », Puy de la Recherche 2023, colloque interdisciplinaire organisé par l’association Doct’Auvergne, Clermont-Ferrand, novembre 2023

Activités scientifiques

Membre du comité éditorial de la revue en ligne Atlantide, Nantes Université, depuis 2023

Membre du comité éditorial de Chameaux, revue d’études littéraires de l’Université Laval (Québec), depuis 2020

Responsabilités administratives

2023 - 2024 : Membre du jury de licence pour les L2 de Lettres Modernes et Lettres Classiques (Nantes Université)

Présentation de la thèse

Cette thèse de doctorat en recherche-création en littérature française se propose de dresser et d’explorer des liens possibles entre les peurs médiévales et celles du temps présent, par exemple en ce qui a trait à l’idée de déclin et de décadence. Réfléchissant aux enjeux historiques et sociopoétiques, ce travail s’intéresse particulièrement à l’histoire d’une émotion et à son expression tant esthétique que thématique dans la littérature et les autres arts. Pour traiter ce sujet, la partie créative consiste en une réécriture de deux légendes médiévales normandes, celle de Robert le Diable (XIIIe siècle) et celle de Richard sans Peur (XVe siècle), dont la peur, représentée sous divers aspects, est au cœur des enjeux portés par leurs hypotextes respectifs, et qu’il s’agit de faire résonner avec les peurs du XXe et du XXIe siècles. Cette création littéraire se couple d’un second volet s’attachant à mener une étude comparée des deux légendes quant à leur rapport avec la peur, tout en ancrant cette dernière dans une réflexion cherchant à lier ces peurs médiévales – en tant que thématiques mais aussi en tant que poétique – à des œuvres contemporaines plaçant le cadre de leurs récits au Moyen Âge (comme celles de l’écrivain Serge Brussolo), ou dont les enjeux peuvent être rapprochés de ceux portés par les deux légendes. Une synthèse de ces deux volets permet de placer le travail de création dans une réflexion plus globale sur la possibilité de réécrire le Moyen Âge pour penser les grands enjeux du temps présent et la capacité de penser et d’inspirer la peur en prenant comme cadre cette période dans une fiction contemporaine, s’inscrivant de fait dans les questionnements propres aux modernités du Moyen Âge.


up
logouniv
Statuts / Mentions légales
Le site de LAMO est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND