Accueil > Déborah Boijoux >  CV Déborah Boijoux

CV Déborah Boijoux

CV mis à jour le dimanche 25 mars 2018, par Déborah Boijoux

Thèse :

« Encomiastique, varietas générique et philologie à la fin du XVe siècle : édition, traduction rythmée et commentaire des Épigrammes et des Silves d’Antonio Urceo Codro », dir. A. Rolet.

Formation :

2018 (juin) : Bourse d’un mois à l’École Française de Rome.

2017 (16-20/10) : Stage d’initiation au manuscrit médiéval et au livre humaniste à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (Paris).

2017 (mars) : Bourse d’un mois à l’École Française de Rome.

2015-2016 : Diplôme Universitaire Parcours adapté MEEF second degré, Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE d’Angers). Sujet de mémoire (réalisé avec Schweigert Nadège), sous la direction de Sylvie Fontaine : « L’éducation artistique et culturelle en partenariat : quelles formes de travail pour quels enjeux ? » (16/20)

2015 : Agrégation externe de Lettres Classiques.

2014-2015 : Préparation de l’Agrégation externe de Lettres Classiques à l’Université de Nantes.

2012-2014 : Master Recherche, Lettres et Philosophie, spécialité Lettres Classiques à l’Université de Nantes (mention TB). Sujet de mémoire, sous la direction de Anne Rolet : « De la matérialité de l’objet à l’imaginaire symbolique de la frontière : fonctions et significations de la porte à l’époque augustéenne. » (19/20)

2012-2013 : Maîtrise de Lettres Classiques (mention TB – Université de Nantes) obtenue à l’Università La Sapienza (Rome) dans le cadre du programme Erasmus.

2011-2012 : Licence de Lettres Classiques (mention TB) à l’Université de Nantes.

2009-2011 : Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE Ulm) au Lycée Clemenceau (Nantes).

2009 : BAC Général Economique et Social (mention TB), Lycée Clemenceau (Nantes).

Expériences professionnelles :

2017-2018 : Doctorante contractuelle chargée de cours de latin à l’Université de Nantes (travaux dirigés d’initiation à la langue latine à destination des L1-M1 de lettres modernes, philosophie, sciences du langage, sciences de l’éducation, histoire, histoire de l’art et archéologie et des L2 hispanisants et italianisants).

2015-2016 : Professeur-stagiaire de Lettres Classiques au Lycée Blaise Pascal de Segré (49502).

Publications :

« Entre rumor acerbus et liuor edax, Antonio Urceo Codro, un poète-philologue face à l’inuidia à la cour des Bentivoglio (Bologne, fin du XVe siècle) », “Inuidia litteratorum” : la jalousie des lettrés et son expression néo-latine, dir. Anne Rolet, Nouvelle Revue du Seizième Siècle, n°15, Librairie Droz, Genève [à paraître].

« De la matérialité de l’objet à l’imaginaire symbolique de la frontière : fonctions et significations de la porte à l’époque augustéenne » [à paraître]

2016 : Ressource Pédagogique (enquête lexicale pour un cours de latin/seconde) publiée le 26/05/2016 sur le Site de l’Académie de Nantes :
http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/l...

Communications :

[à venir] « “Ahahe !” ou l’éclat de rire miroitant et diffracté d’Antonio Urceo Codro, poète philologue à la cour des Bentivoglio », Congrès SEMEN-L 2018 « Rire et sourire dans la littérature latine au Moyen Age et à la Renaissance », Caen, 30 mai-1er juin 2018.

[à venir] « Codro et sa lecture des Anciens dans le contexte de la Bologne universitaire du Quattrocento : quand l’idéal de perfection antique se donne à lire sous le signe de l’imperfection », Conférence prononcée dans le cadre des « Nantiquités » organisées par le département de Lettres classiques de l’Université de Nantes, dir. Géraldine Hertz et Lucie Thévenet, 29 mars 2018.

« “O Barba !” (“Eh, vieille barbe !”) : les remèdes à la vieillesse d’Antonio Urceo Codro (Bologne, fin du XVe siècle) », Colloque international « L’imperfection littéraire et artistique », dir. Sylvie Laigneau-Fontaine et Xavier Bonnier, Université de Bourgogne, Dijon, 22-24 mars 2018 [actes du colloque à paraître en 2019-2020].

« Antonio Urceo Codro, un poète-courtisan “bizarre” et à “contre-courant” (Bologne, fin du XVe siècle) ? », Journée scientifique interdisciplinaire de l’École doctorale SCE « Contre-courant(s) », dir. Alice Lemer-Fleury, Aurélio Ayala et Françoise Le Jeune, CRHIA, Université de Nantes, 8 juin 2017.

Position de thèse :

S’inscrivant dans une démarche philologique chère aux humanistes de la Renaissance qui s’appliquent souvent, parallèlement à la relecture des textes antiques, à leur établissement et à la pratique de l’exégèse, à s’en faire les imitateurs et les émules au sein d’une œuvre personnelle, ce travail de recherche vise, pour la première fois, à proposer l’édition critique de certaines pièces poétiques d’Antonio Urceo Codro (poète-philologue né à Rubiera en 1446 et mort à Bologne en 1500), en particulier les Épigrammes et les Silves. L’édition critique sera accompagnée d’une traduction rythmée, ainsi que d’un commentaire et d’une vaste introduction qui s’efforceront d’éclairer le(s) sens de ces poèmes en repérant leurs sources, leurs modèles et les infléchissements opérés, et surtout en les replaçant dans l’ensemble de l’œuvre de Codro et, plus généralement, dans le contexte historique et littéraire de la Bologne et de l’Italie de la fin du XVe siècle. Cette enquête permettra de dégager l’articulation des thématiques principales au sein des recueils et les tendances dominantes de la poétique de Codro.


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales