Accueil > Jean-Yves Boriaud

Jean-Yves Boriaud

Professeur de Langue et littérature latines

Littérature latine de la Renaissance

Courrier électronique : Jean-Yves Boriaud
ou utilisez le formulaire situé en bas de page.


Publications récentes
  • Machiavel, Le Prince

    Génial penseur de la Renaissance, Nicolas Machiavel est, à l’image de son oeuvre, un homme contrasté et complexe. Théoricien du politique, de l’histoire et de la guerre, Machiavel est trop souvent présenté comme un homme cynique et dépourvu d’idéal. L’auteur du Prince est pourtant un homme soucieux du bien public, un humaniste qui cherche dans les leçons de l’Antiquité des solutions efficaces aux problèmes modernes. Jean-Yves Boriaud, professeur de littérature latine, est l’auteur d’une Histoire de Rome et (...)


  • Crimes à l’antique

    Sans être obligatoirement des maniaques de la décapitation,
    les Romains ne reculaient guère devant les manifestations
    spectaculaires de cruauté. Les crimes faisaient même partie
    intégrante de l’imaginaire latin, et les historiens de Rome ne se
    sont pas fait faute de raconter dans le détail ceux qu’ils
    pensaient assez exemplaires pour édifier leur lecteur, ou lui
    inspirer une terreur salutaire. A s’en tenir, comme le fait ici
    Jean-Yves Boriaud, aux écrivains qui, comme Tite-Live,
    travaillèrent, (...)


  • La pensée scientifique de Cardan

    La pensée de Girolamo Cardano (Pavie 1501-Rome 1576) est « scientifique » par essence, puisque l’ambition du philosophe de la subtilité est de généraliser, dans les branches principales du savoir renaissant, le principe de rationalité. La vocation de ce colloque international sur la Pensée scientifique de Cardan, tenu à Nantes sous les auspices de l’équipe de recherche Modernité de l’antique, est donc de repérer, au sein de l’œuvre monumentale et polymorphe d’un des esprits les plus riches du temps, les (...)


  • Machiavel, L’art de la guerre

    En rédigeant son art de la guerre, Nicolas Machiavel entend donner aux princes italiens les moyens de défendre leurs Etats contre l’invasion française. A ses yeux, le salut se trouve dans un retour aux doctrines antiques, dans la filiation des premiers conquérants, tels Alexandre, Hannibal et César. Embrassant doctrine, histoire, tactique et stratégie, l’auteur livre le chef-d’oeuvre de l’« humanisme militaire ». Jean-Yves Boriaud propose ici une nouvelle traduction et une présentation inédite de ce (...)


  • Galilée

    Les déboires d’un savant de génie condamné à l’abjuration par l’Inquisition, au terme d’un procès anachronique, pour avoir validé la supériorité de l’héliocentrisme sur le géocentrisme : la Terre tourne autour du Soleil et non l’inverse, et l’homme n’est plus le centre de l’Univers. Le 22 juin 1633, Galilée, philosophe et mathématicien du grand-duc de Toscane, Cosme II de Médicis, abjure solennellement l’héliocentrisme qu’il vient pourtant de défendre dans son oeuvre maîtresse, le Discours sur les deux grands (...)


| 1 | 2 |




Formulaire de contact pour Jean-Yves Boriaud


up
logouniv       Le site de LAMO est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales