Accueil > Jean-Yves Boriaud

Jean-Yves Boriaud

Professeur de Lettres Classiques

Littérature latine de la Renaissance

Courrier électronique : Jean-Yves Boriaud
ou utilisez le formulaire situé en bas de page.


Publications récentes
  • La Fortune des Médicis

    Le siècle dit « des Médicis » passe pour un moment d’exception, un modèle d’équilibre politique comme de perfection esthétique. Au XVe siècle affluent effectivement à Florence, en ce brillant Quattrocento, artistes, architectes, érudits et philosophes qui en font le phare de la Renaissance italienne. Mais rien n’aurait été possible sans la toile économique patiemment tissée depuis des dizaines d’années par les fondateurs méconnus de la dynastie des Médicis, des banquiers qui, en dépit des graves soubresauts (...)


  • Cardan : le livre de ma vie

    Quelques mois avant sa mort en 1576, Gerolamo Cardano (notre « Cardan », né en 1501 à Pavie) se lance dans la rédaction de ce Livre de ma vie, en cinquante-quatre chapitres, dont il n’aura pas le temps de donner une version définitive, pour autant que l’expression ait un sens chez cet éternel insatisfait, toujours prêt à amender, voire à détruire celles de ses œuvres qu’il juge inabouties.
    En dépit de cela, le De vita propria, ouvrage apologétique où Cardan entend démontrer à l’Inquisition la pureté d’une (...)


  • Machiavel

    Synonyme de cynisme compliqué de rouerie, le « machiavélisme » a éclipsé Niccolò Machiavelli, Italien de la classe moyenne devenu diplomate, qui courut les routes d’Europe pour le compte de Florence : il connut la cour française de Louis XII, l’Allemagne de Maximilien Ier et la Rome des Borgia, qui lui apprit tant de choses sur les ressorts les plus sombres de l’âme humaine. Cela pour la défense de sa patrie, qu’il aimait, dit-il, « plus que tout », cité opulente, mais si petite qu’il lui fallut toute sa (...)


  • Pétrarque, Lettres de la vieillesse

    Avec ce volume, l’édition des Seniles, les lettres où le grand humaniste, au soir de sa vie, confie ses souvenirs est enfin complète. Non seulement il s’agit de la première traduction française de ce monument de l’humanisme italien, mais également de la première édition critique jamais publiée de cette collection.
    Le dernier volume poursuit la même politique éditoriale que les trois précédents. On a cependant été obligé de consacrer un appendice relativement long à la dernière lettre du recueil, l’Épître (...)


  • Boccace, Les femmes illustres

    Giovanni Boccacio est né en 1313 à Certaldo, bien qu’une légende prétende qu’il serait né à Paris. Auteur d’idylles mythologiques, allégoriques (Le Nymphée de Fiesole) ou psychologiques (Fiammetta) et du célébrissime Décaméron, il est considéré comme le premier grand prosateur italien.
    Boccace, Les Femmes illustres, édition et traduction du De mulieribus claris par J.-Y. Boriaud, Les Belles Lettres, coll. « Les Classiques de l’Humanisme », 2013, 496 p., ISBN-13 : (...)


| 1 | 2 |




Formulaire de contact pour Jean-Yves Boriaud


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales