Accueil du site > Publications > Pétrarque, Lettres de la vieillesse

Pétrarque, Lettres de la vieillesse

vendredi 14 mars 2014, par Jean-Yves Boriaud

Avec ce volume, l’édition des Seniles, les lettres où le grand humaniste, au soir de sa vie, confie ses souvenirs est enfin complète. Non seulement il s’agit de la première traduction française de ce monument de l’humanisme italien, mais également de la première édition critique jamais publiée de cette collection.

Le dernier volume poursuit la même politique éditoriale que les trois précédents. On a cependant été obligé de consacrer un appendice relativement long à la dernière lettre du recueil, l’Épître à la postérité (Posteritati) : on sait que Pétrarque qui avait prévu de long temps de placer une lettre de cette sorte à la fin de son dernier recueil, fut empêché par la mort d’accomplir son projet et ses disciples, chargés de l’édition, ne trouvèrent qu’un manuscrit inachevé, plein de repentirs et de suppléments. Et pourtant, c’est peut-être le document autobiographique le plus important laissé par Pétrarque. Le volume propose un texte nouveau, fondé sur une discussion lucide de tous les témoins et de toutes les sources disponibles. L’ouvrage sera complété d’un index général couvrant les livres I-XVIII.

Pétrarque, Lettres de la vieillesse (Rerum Senilium), Livres XVI-XVII, traduction par J.-Y. Boriaud, Les Belles Lettres, coll. « Les Classiques de l’Humanisme », 2013, 394 p., ISBN-13 : 978-2251344904




À propos de l'auteur

Jean-Yves Boriaud

Professeur de Lettres Classiques

Littérature latine de la Renaissance

Courrier électronique : Jean-Yves Boriaud


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales