Accueil du site > Philippe Postel >  CV Philippe Postel

CV Philippe Postel

CV mis à jour le lundi 3 juin 2013, par Philippe Postel

I. Curriculum vitae

Thèmes de recherche :

Victor Segalen. Relations littéraires Chine-Europe. Poétique du roman Chine-Europe. Cinéma et littérature.

Expériences professionnelles (postes ou fonctions occupées) :

– Lecteur à Herriot-Watt University (Ecosse, 1989-1990).
– Attaché linguistique au Service culturel de l’Ambassade de France à Pékin (1991-1992).
– Enseignant dans le secondaire (1992-1996).
– PRAG à l’Université de Toulouse II-Le Mirail en Littérature comparée (1996-1998).
– Maître de conférences en Littérature comparée à l’Université de Nantes depuis 1999.

Etudes / parcours académique :

– Diplôme IEPP (Sciences-Po), Section Service Public (1988)
– Agrégation de Lettres Modernes (options : latin et anglais) (1989)
– Licence de chinois à l’INALCO (2000)
– Thèse de Doctorat de Littérature Comparée sous la direction de M. Brunel à l’Université Paris-IV : « L’œuvre de Victor Segalen et le monument chinois. Etude de Chine. La Grande Statuaire. Participation au jury de Mmes Flora Blanchon et Muriel Détrie ainsi que de MM. Henry Bouillier, François Cheng et Jean-Marc Moura. (1997)

Enseignements à l’Université de Nantes :

2011-2012 :

  • La figure du samouraï à travers le mythe des Quarante-sept Rônins (L2)
    Les valeurs qui définissent le samouraï sont exemplairement illustrées par l’histoire des Quarante-Sept Rônins, maintes fois mise en scène au théâtre, transposée dans le roman et adaptée au cinéma. Le cours propose une introduction à la figure du samouraï à travers l’étude de la version en français de Georges Soulié de Morant (1927) et de deux réalisations cinématographiques : Les 47 Rônins de Kenji Mizoguchi (1941) et Chushingura de Hiroshi Inagaki (1962). Le cours comporte une présentation de ces trois œuvres replacées dans leur contexte littéraire et cinématographique ; il propose ensuite, dans une perspective comparatiste, une série d’analyses de séquences ainsi que des études thématiques.

  • Macbeth au cinéma (L2)
    La tragédie de Shakespeare a connu deux adaptations cinématographiques magistrales : en 1948, Orson Welles réalise un Macbeth luttant entre le remords et la folie, dans des décors expressionnistes ; en 1957, dans Le Château de l’Araignée, Akira Kurosawa transpose l’histoire dans le Japon médiéval, empruntant à l’esthétique traditionnelle du nô. Le cours présente les trois œuvres dans leurs contextes propres, puis initie à l’analyse de séquences comparées, enfin propose une réflexion d’ensemble sur le mythe littéraire créé par Shakespeare.
  • Roman et satire. La figure du parvenu (Europe-Chine. XVIe-XVIIIe s.) (L3)
    Jin Ping Mei (ou Fleur en Fiole d’Or, fin XVIe s.), Tom Jones de Fielding (1749) et Le Paysan parvenu de Marivaux (1735-36), trois romans à l’origine d’une nouvelle orientation dans l’histoire de la fiction, à savoir la représentation, dans un registre essentiellement satirique, d’un monde et d’une époque dans sa complexité, notamment sociale et psychologique, diversité que le lecteur découvre en suivant le parcours ascensionnel d’un personnage masculin dont l’origine le place a priori en marge de la société (brigand, enfant trouvé, paysan).
  • Fictions du savoir, savoirs de la fiction (Agrégation Lettres modernes - Littérature comparée)
    – Goethe, Les Affinités électives
    – Herman Melville, Mardi
    – Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet
  • Grands courants artistiques et culturels européens (L1 - Parcours Europe)
    Le cours est fondé sur des actes fondamentaux de la vie intellectuelle de toute civilisation (parler, croire, aimer, réinventer, critiquer, jouer, ordonner et sentir), mais dont la modalité particulière qu’ils ont pris en Europe a contribué à façonner l’identité européenne. A chacun de ces actes correspond une problématique que nous développerons dans une première séance du cours, et que nous illustrerons de façon plus précise avec quelques figures européennes emblématiques dans la séance suivante. Les étudiants devront lire 6 livres qui leur permettront d’approfondir le cours.
  • Linguistique comparative Français/chinois (M1 à l’Institut de recherche et de formation du français langue étrangère)
    Le cours vise à expérimenter et à comprendre les enjeux de l’enseignement du français langue étrangère face à un public sinophone. Le premier aspect du cours est une approche pratique de la langue chinoise. L’étudiant devra travailler de façon autonome les bases de la langue à partir de la documentation fournie. Le second aspect est une approche théorique de la langue chinoise. Trois cours magistraux porteront sur la langue chinoise dans l’espace, sur la langue chinoise dans le temps et sur l’histoire de l’enseignement du chinois en France et du français en Chine. Le troisième aspect est une approche comparative des langues chinoise et française. ous examinerons successivement : la phonétique, l’écriture, le groupe nominal, le genre, le nombre et la numération, le verbe (personne, temps, mode, aspect), les connecteurs logiques et la phrase. Nous nous attacherons à préciser le fonctionnement de chacun de ces phénomènes linguistiques dans les deux langues, puis nous envisagerons une application pratique sous forme de cours destiné à un public chinois.

2012-2013 :

  • Roman et quête de sens (L2)
    Dans les deux romans, le héros mène une enquête sur le réel et ses frontières, mais entreprend aussi une quête sur le sens de la vie, de l’amour et de la mort, dans deux contextes bien éloignés a priori : la Chine contemporaine, traversée néamoins par les traditions confucéenne, taoïste et bouddhiste, et l’Autriche-Hongrie (d’où naît la jeune république tchèque au lendemain de la Grande Guerre), où résonne, dans le cas de Kafka, la tradition judaïque en débat avec d’autres orientations spirituelles.
    – Franz Kafka, Le Château (Das Schloß, 1926)
    – Gao Xingjian 高行健, La Montagne de l’âme (Ling Shan 灵山, 1990)
  • Le roman sentimental - approches comparatistes (Grèce, France, Chine) (L3)
    Les deux premières séances sont des séances d’introduction générale à propos de la littérature comparée et du roman sentimental. Puis nous suivrons successivement trois approches comparatistes générales :
    1. Nous étudierons tout d’abord les échanges littéraires entre romans sentimentaux d’une langue à l’autre (littérature comparée au sens restreint), illustrée par trois exemples : la redécouverte du roman grec à l’âge classique ; le phénomène Pamela en Europe ; la réception du roman chinois en Europe. Cette première approche nous permettra de couvrir les domaines de la traduction, de la réception et de la recréation, y compris dans ses prolongements parodiques.
    2. Puis nous suivrons une approche théorique visant à tenter de circonscrire un genre universel, celui du roman sentimental (littérature générale), en examinant successivement : la structure narrative ; l’étude des scènes-types et des motifs ; la coprésence du vers et de la prose dans le roman.
    3. Enfin, nous aborderons l’étude des liens entre le roman sentimental et les arts : la peinture ; l’opéra ; le cinéma.
  • Fictions du savoir, savoirs de la fiction (Agrégation Lettres modernes - Littérature comparée) : voir supra.
  • Grands courants artistiques et culturels européens (L1 - Parcours Europe) : voir supra.
  • Linguistique comparative Français/chinois (M1 à l’Institut de recherche et de formation du français langue étrangère) : voir supra.

Responsabilités administratives, scientifiques, éditoriales :

Directeur-adjoint de l’UFR Lettres et langages
Co-responsable des Cahiers de L’AMo Représentant de l’UFR Lettres et langages au Conseil universitaire des relations internationales de l’Université de Nantes

Directeur de la publication des œuvres complètes de Victor Segalen aux éditions Honoré Champion
Directeur des Cahiers Segalen (éd. Champion)
Président de l’Association Victor-Segalen
Organisateur du Festival de cinéma chinois à Nantes : Reflets du cinéma chinois

Projets en cours :

HDR sur le roman sentimental en Europe et en Chine


II. Travaux et publications

OUVRAGES PUBLIES

Livres

– Segalen, Victor, Stèles et Odes, Paris, Honoré Champion (Œuvres complètes/Œuvres poétiques, vol. 1). A paraître en 2014.
– Segalen, Victor. Chine. La Grande Statuaire. Paris. Honoré Champion. 2011. 754 p. (Œuvres complètes/Œuvres critiques, vol. 3).
– Segalen, Victor. Correspondance. Paris. Fayard. 3 vol. 2004. Annotations de Henry Bouillier, Dominique Lelong et Philippe Postel.
Segalen et la statuaire de Chine : archéologie et poétique. Paris. Honoré Champion. Bibliothèque de littérature générale et comparée. 2001. 330 p.

Chapitres de livres

– Contribution au volume XIXe siècle de l’Histoire des Traductions en langue française, sous la direction d’Yves Chevrel, Jean-Pierre Masson et Christine Lombez, éd. Verdier, 2013 : la prose (roman et nouvelles), le théâtre, les textes anciens, la poésie.
– « Mulan ». In Brunel, Pierre (dir.). Dictionnaire des mythes féminins. Monaco. Éditions du Rocher. 2003.
– Segalen, Victor, « L’Orchestique des monuments chinois » (inédit de Chine. La Grande Sttuaire). In Dollé. Marie, Doumet, Christian (dir.). Victor Segalen. Cahier de l’Herne. Paris. Éditions de l’Herne. 1999. Pp. 41-49.
– « Glossaire asiatique », in Segalen, Victor, Oeuvres complètes. Paris. Robert Laffont. « Bouquins ». 1995.

Direction d’ouvrages collectifs

Cahiers Victor Segalen (nouvelle formule), n° 1, « Le mythe de la Chine impériale », Honoré Champion, 2013.
Segalen : le rythme et le souffle. Nantes. Pleins Feux. « Horizons comparatistes ». 2001.
Cahiers Victor Segalen, n° 6 : Journée d’agrégation à l’Université de Nantes. Paris. 2000.

ARTICLES

Articles parus

– « Victor Segalen, poète archéologue en Chine », in Marc Fontana (dir.), Victor Segalen. Stèles 1912-2012, catalogue de l’exposition tenue à la Bibliothèque nationale de Chine à Pékin, septembre-octobre 2012.
– « Le mythe, une voie de renouveau pour la littérature chinoise au XXe siècle. Le cas de Luxun dans Contes anciens à notre manière », in Lucie Lagardère (dir.), Textuel, n° 68, « Mythe(s) : construction, traduction, interprétation », 2012, Publications de l’université Paris Diderot-Paris 7.
– « Les traductions françaises du Haoqiu zhuan », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 2 | 2011, Littérature d’Asie : traduction et réception, mis en ligne le 05 décembre 2011. URL : http://ideo.revues.org/210.
– « Deux Traducteurs pour deux cousines. La traduction en français du roman chinois Yu Jiao Li (XVIIe siècle), sous le titre Les Deux Cousines, par Jean-Pierre Abel-Rémusat (1826) et par Stanislas Julien (1864). In Lombez, Christine (dir.). La Retraduction. Nantes. Éditions Cécile Defaux. « Horizons comparatistes », 2011.
– « Victor Segalen, poète archéologue : l’aventure de la grande statuaire », dans Moraud, Yves (dir.), L’exotsme, ou la tentation d’une histoire immobile. Colloque des 26-7 mai 2011 à l’Université de Bretagne occidentale, en lien avec l’exposition « Rencontres en Polynésie, Victor Segalen et l’exotisme », Abbaye de Daoulas, Chemin du patrimoine en Finistèere, 2011. pp. 100-12.
– « La Littérature comparée et les études chinoises ». Assises des Etudes chinoises 2009 « La sinologie introuvable ? », organisées par l’association française d’études chinoises, coordonnées par gilles guilheux, paris 7, 13-14 novembre 2009, dans etudes chinoises, hors-série 2010, Étudier et enseigner en Chine, Paris, Association française d’études chinoises. pp. 261-91.
– « Comment la fiction vint aux Chinois ». Colloque « fiction et culture », organisé par l’ufr lettres, arts, cinéma de l’université de paris 7, coordonné par anne duprat et françoise lavocat, paris 7, 7-8 janvier 2010, dans fiction et cultures, Paris, SFLGC – éditions Lucie, « Poétiques comparatistes », 2010. Pp. 127-48.
– « « Un roman chinois, ce doit être bien singulier ». La réception du roman chinois classique en France depuis 1945 ». In Arnoux-Farnoux, Lucile, Hermetet, Anne-Rachel (dir.). Questions de réception. Paris. SFLGC – éditions Lucie. « Poétiques comparatistes ». 2009. Pp. 49-86.
– « Chants d’automne sous les Tang ». In Montandon, Alain (dir.). L’Automne. Clermont-Ferrand. Presses universitaires Blaise-Pascal, Maison des sciences de l’homme. 2007. Pp. 275-308.
– « Les Trois romans de Wang-Loun ou l’exotisme d’Alfred Döblin dans son « roman chinois » ». In Gély. Véronique et al. (dir.). Les Littératures européennes et les mythologies lointaines. Lille. Éditions du Conseil scientifique de l’Université de Lille 3. « Travaux et recherches ». 2006. Pp. 123-154.
– « Le Roman chinois classique à travers ses préfaces ». In Forest, Philippe (dir.). L’Art de la préface. Nantes. Éditions Cécile Defaux. « Horizons comparatistes ». 2006.
– « Les Lettres chinoises de Victor Segalen ». In Blanchon. Flora (dir.). Banquier, savant, artiste. Présences françaises en Extrême-Orient au XXe siècle. Paris. Presse universitaires de Paris-Sorbonne. 2005. Pp. 17-54.
– « En Chine, une épopée introuvable ? Le cas du Roman des Trois Royaumes ». in Labarthe. Judith (dir.). Formes modernes de la poésie épique. Nouvelles approches. Bruxelles. P. I. E-Peter Lang. « Nouvelle poétique comparatiste ». N° 12. 2004. Pp. 421-449.
– « La Voix de l’exil ou la naissance de l’élégie moderne ». Le Lisao de Qu Yuan et les Tristes d’Ovide ». In Revue de littérature comparée : Poétique comparatiste. Paris. Didier-érudition. N° 308. Octobre-décembre 2003. Pp. 415-436.
– « Stèles mystérieuses, éventails mystiques ». In Bulletin de la Société Paul Claudel. N° 171. Octobre 2003. Pp. 13-44.
– « L’Usage du stéréotype dans Stèles de Victor Segalen ». in Garaud, Christian (dir.). Sont-ils bons ? Sont-ils méchants ? Usages des stéréotypes. Paris. Honoré Champion. 2001. Pp. 211-225.
– « Du Rythme au souffle, dans la vision segalénienne de la statuaire chinoise ». in Postel, Philippe (dir.). Segalen : le rythme et le souffle. Nantes. Pleins Feux. Horizons comparatistes. 2001. Pp. 221-245.
– « Pascal Quignard, à l’écoute des littératures asiatiques (chinoise, japonaise et indienne) ». In Détrie, Muriel (dir.). France-Asie, un siècle d’échanges littéraires. Paris. You-feng. 2001. Pp. 323-345.
– « Le Roman historique chinois : l’histoire à l’épreuve de la fiction. Étude du Tyran de Nankin de Wu Han et de L’Impératrice de Chine de Lin Yutang ». in Couegnas, Daniel, Peyrache-Leborgne, Dominique (dir.). Le Roman historique. Nantes. Pleins Feux. Horizons comparatistes. 2000. Pp. 310-341.
– « La Statuaire chinoise, un art de la vie et de la mort ». In Cahiers Victor Segalen : Victor Segalen et les arts extrême-orientaux. N° 5. Paris. 1999. Pp. 29-50.
– « Victor Segalen, archéologue et critique d’art, ou les chemins d’une âme ». In Berne, Mauricette (dir.). Victor Segalen, voyageur et visionnaire. Paris. Bibliothèque nationale de France. 1999. Pp. 193-201.
– « De la Pierre au poème : la forme stèle ». In Mayaux, Catherine (dir.). Lectures d’une œuvre : Stèles et Équipée. Paris. Éditions du Temps. 1999. Pp. 43-74.
– « Le Lyrisme en question dans Stèles ». in Brunel, Pierre, Didier, Alexandre (dir.). Ecritures poétiques du moi dans Stèles et Équipée. Paris. Kliencksieck. 1999. Pp. 177-199.
– « En Quête d’un écho amical. La notion d’inachevé dans les écrits esthétiques de Victor Segalen ». In Cahiers Victor Segalen : Victor Segalen : œuvre complète et inachèvement. N° 4. Paris. 1998. Pp. 19-34.
– « La Pérégrination vers le Centre. Écriture et exotisme dans l’œuvre de Victor Segalen ». In Le Gré des langues. Paris. Printemps 1996.
– « Le Merveilleux dans La Tête et Le Siège de l’âme de Victor Segalen ». In Cahiers Victor Segalen. N° 2. Paris. 1993. Pp. 7-24.

Articles à paraître

– « Le roman sentimental en Chine et en Europe (XVII-XIXe siècle) », Colloque international France/Chine orgénisé par Yvan Daniel à l’Université de La Rochelle, 29-30-31 mars 2012.
– « Le roman sentimental en Europe et en Chine : histoires parallèles ou parcours croisés ? », journée d’étude sur traduction et réception, organisée par Angel Pinot et Isabelle Rabut à l’Université de Bordeaux, novembre 2012.
– « La Correspondance Humboldt-Rémusat ». Colloque « Une Chine partagée. Présence de la Chine dans les lettres françaises et allemandes du début du XIXe au début du XXe siècle », organisé par le Centre d’études des relations et contacts linguistiques et littéraires (CERCLL) de l’Université d’Amiens, coordonné par Marie Dollé et Geneviève Espagne, Université de Picardie, Amiens, 13-16 mai 2009. éd. des Indes savantes, 2011.
– « Les traductions des romans de mœurs classiques chinois en français ». Colloque « Le roman en Asie et ses traductions », organisé par la Jeune équipe « Littératures d’Extrême-Orient : textes et traduction » de l’Université d’Aix-Marseille (Noël Dutrait), coordonné par Noël Dutrait et Pierre Kaser, Aix, 15-16 octobre 2009. A paraître dans Impressions d’Extrême-Orient (IDEO), revue en ligne (revue.org).
– « Haoqiu zhuan 好逑傳 en français : les enjeux d’une traduction ». France and China Conference, organisé par School of Modern Languages and Cultures, Faculty of Art, Hong Kong University, coordonné par Denis C. Meyer, Hong Kong University, 16-17 juin 2008. A paraître dans French Studies, Oxford Journals.

COMMUNICATIONS ET CONFERENCES

– « Victor Segalen, poète archéologue en Chine », Institut français de Pékin, septembre 2012 (publié).
– « Claudel et Segalen, histoire d’un différend », Alliance française de Tianjin et Université des Transports de Xi’an, septembre 2012.
– « Quelques Français à la conquête de la statuaire chinoise profane », Festival d’Histoire de l’art, Fontainebleau, mai 2012.
– « Roman et encyclopédie, une rencontre improbable », Fête du livre de Bécherel, avril 2012.
– « Victor Segalen », Institut Confucius d’Angers, décembre 2011.
– « Chine étrange, une voie de la littérature chinoise contemporaine. Gao Xingjian, Yu Hua, Jia Pingwa, Mo Yan, Can Xue », Bibliothèque de Nantes, Manufacture, février 2011.
– « France-China Comparative Literature should be normalized. Historical Survey and Theoretical Perspectives / Zhongfa bijiaowenxue yinggai yao zhengchanghua. Faguo bijiaowenxue de lishi yu lilun guandian ». 9e Conférence de l’Association chinoise de Littérature comparée/Zhongguo bijiaowenxue xuehui. Université des langues étrangères de Pékin/Beijing yuyan daxue, Pékin, 11-15 octobre 2008.
– « Quelques réflexions sur le roman historique à la lumière de la tradition littéraire chinoise ». Journée d’études de l’UFR de Littérature comparée de l’Université de Paris 3, Paris-Sorbonne, janvier 2008.
– « Les Arts martiaux en Chine dans les roman et les films : wuxiaxiaoshuo et wuxiapian ». Conférence donnée dans le cadre de l’Association Chine-sur-Seine, Neuilly-sur-Seine, 2008.
– « L’Automne dans la poésie chinoise ». Conférence donnée dans le cadre de l’Association Chine-sur-Seine, Neuilly-sur-Seine, 2008.
– « L’Europe chinoise. Les relations littéraires entre l’Europe et la Chine ». Conférence donnée dans le cadre de l’Association Chine-sur-Seine, Neuilly-sur-Seine, 2008.
– « Deux poètes en quête d’ordre en Chine : Victor Segalen et Ezra Pound/Two Poets in Search of Order in China : Victor Segalen and Ezra Pound ». Conférence donnée au Whitman College, Walla Walla, Whashington St. , États-Unis, 2007.
– « Mulan, de la ballade au dessin animé ». Conférence donnée dans le cadre de l’Association Chine-sur-Seine, Neuilly-sur-Seine, 2007.
– « La Littérature comparée et la Chine ». Conférence donnée à l’Université océanique de Chine de Qingdao, avril 2005.
– « Claudel au Japon. Cent Phrases pour éventails ». Conférence donnée au Musée Guimet, Lyon, exposition Claudel, 2005.
– « Segalen en Chine. À partir de la Correspondance ». Conférence donnée à l’Institut français de Madrid, mars 2004.
– « Le Mythe, un voie de renouveau pour la littérature chinoise du XXe siècle. Le cas de Lu Xun dans Contes anciens à notre manière. ». Colloque « Récits émergents, récits renaissants », organisé à l’Université de Bordeaux 3, par Didier Coste, Bordeaux 3, 2002.
– « Introduction à la littérature chinoise contemporaine ». Conférence donnée dans le cadre du cours de littérature de l’Université populaire au Lieu Unique, 2002.
– « Introduction aux relations littéraires entre l’Occident et l’Extrême-Orient ». Conférence donnée dans le cadre du cours de littérature de l’Université populaire au Lieu Unique, 2001.
– « Stèles de Victor Segalen et Cent Phrases pour éventails de Paul Claudel ». Conférence donnée dans le cadre du cours de littérature de l’Université populaire au Lieu Unique, 2001.
– « Les Avatars de la merveille dans les traditions occidentale et chinoise. Gan Bao et Gervais de Tilbury ». Communication donnée au séminaire de Gwénaël Ponnau de l’Ecole normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, 1999.
– « La « Description », la « comparaison » et l’« allégorie », trois clefs chinoises de la poétique segalénienne ». Conférence donnée à l’Institut universitaire de France, organisée par Pierre Brunel. 1999.


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales