Accueil > Événements > Journées Ancrage du littéraire et commémoration

Atelier interdisciplinaire, Université de Nantes / Maison des sciences de l’homme

Journées Ancrage du littéraire et commémoration

Nantes, 12-13 octobre 2017

jeudi 12 octobre 2017, par Emmanuelle Bousquet, Mathilde Labbé, Nathalie Grande

Si la visibilité des écrivains/es contemporains (Heinich, 2012) procède à la fois des stratégies particulières de ces derniers et de la réceptivité des médias et des institutions de consécration, celle des auteurs/trices patrimoniaux est remise entre les mains des institutions littéraires et des communautés de lecteurs, qui se constituent parfois en lobbies pour défendre une mémoire. Il s’agit ici de s’interroger sur l’activité de ces groupes sociaux mobilisés autour de commémorations de différentes natures (manifestation anniversaire, musée, centre de documentation ou de recherche dédié, monument, plaque commémorative, nom de rue, nom de bâtiment public, pèlerinage…) et sur le rôle qu’ils jouent dans la constitution de l’image (Amossy et Bokobza Kahan, 2009) d’un/e écrivain/e et dans sa reconnaissance.

Qu’elles soient nationales ou locales, parisiennes ou régionales, ces « communautés interprétatives » (Fish, 1980) reposent souvent sur une proximité géographique avec un lieu de vie de l’écrivain/e ou un lieu de commémoration. Les vivants comme les morts bénéficient ainsi, pour leur reconnaissance ou pour la perpétuation de leur mémoire, d’un « capital d’autochtonie » (Bois 2014). La montée en gloire que constitue la patrimonialisation de l’écrivain/e (par les anthologies, mais aussi par les manifestations quotidiennes de la mémoire collective, par la « survie culturelle » (Milo, 1985) dans l’espace urbain) est souvent dépendante de cet ancrage local, réel ou fantasmé, qui favorise la constitution de sociétés savantes et l’organisation d’actions culturelles ciblées.

Inversement, États, régions et municipalités, surtout dans le cas de la nation littéraire qu’est la France, construisent leur image en s’appropriant telle ou telle figure d’écrivain/e ou tel personnage de fiction dont le nom à lui seul est supposé attirer une manne touristique. Dans cette combinaison d’affichage et de réécriture littéraire de l’histoire des lieux émergent aussi des recherches et des savoirs, qui trouvent à se développer à la faveur de politiques et de financements locaux. C’est pourquoi il faut considérer ensemble le rapport des écrivains/es à un « pays », la « territorialisation des fictions littéraires » (Privat et Iehl, 2007) et la place de la littérature dans l’espace public, celle-ci étant elle-même conditionnée par l’accueil d’auteurs/trices au sein de la liste des « grands hommes » dignes de lieux de mémoires. Cet atelier interdisciplinaire a ainsi pour but de mettre à jour le rôle que jouent les territoires et les communautés interprétatives dans l’élaboration de l’image des écrivains/es.

Manifestation organisée dans le cadre du programme de recherche « Littérature et mémoire collective », soutenue par le CPER DI2L2S, le laboratoire l’Antique, le Moderne (L’AMO, Université de Nantes) et la Maison Julien Gracq

Organisation  : mathilde.labbe@univ-nantes.fr

En savoir + : http://www.msh.univ-nantes.fr/53912...

titre documents joints




À propos :

Nathalie Grande

Professeure de Littérature française du XVIIe siècle

La fiction narrative et ses formes au XVIIe siècle : romans, nouvelles, contes... ; femmes et littérature (Lafayette, Scudéry, Villedieu) ; galanterie du Grand Siècle

Courrier électronique : Nathalie Grande

À propos :

Emmanuelle Bousquet

Maître de Conférences en langue et littérature italiennes

Humanités numériques, génétique des textes (méthode et recherche appliquée au domaine de l’opéra : livret, musique, mise en scène) et étude du processus créatif appliqué à la médiation culturelle.

Courrier électronique : Emmanuelle Bousquet

À propos :

Mathilde Labbé

Maîtresse de conférences en Lettres Modernes

Poésie française, XIXe-XXe siècles ; Réception & patrimonialisation des œuvres littéraires ; Réécritures & adaptations ; Constitution du canon littéraire ; Anthologies ; Image d’auteur ; Histoire du livre et de l’édition.

Voir en ligne : https://univ-nantes.academia.edu/Ma...

Courrier électronique : Mathilde Labbé


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales