Accueil > Publications > Fictions animales

Fictions animales

mercredi 8 décembre 2021, par Nicolas Correard

« Il fallait surtout éviter la fable. L’affabulation, on en connaît l’histoire, reste un apprivoisement anthropomorphique » (J. Derrida). Or, nos oeuvres montrent que pour éviter la “fable” (au sens d’“apprivoisement anthropocentrique”), l’auteur d’une fiction animale doit paradoxalement jouer à fond la carte de l’“affabulation” : ne pas se mentir, ou faire croire qu’on est devenu un animal non-humain, mais au contraire jouer l’humour, la déréalisation, l’incongruité, pour déstabiliser nos repères, nos conceptions ordinaires sur l’animalité (et sur l’humanité), et bien souvent transcender les significations symboliques du bestiaire, qu’il ne s’agit pas d’ignorer – on ne saurait faire sans. Faire réfléchir, en somme.

Traitant du nouveau sujet de littérature comparée au programme des agrégations externe et interne de Lettres modernes, l’ouvrage propose tous les éléments nécessaires à la réussite du candidat. Comme tous les Clefs-concours de Littérature comparée, l’ouvrage est structuré en cinq parties : Repères : le contexte historique et littéraire de chaque œuvre ; Analyse de chacun des corpus ; Thématiques structurantes ; Synthèse ; Outils méthodologiques, notamment bibliographiques.

LA référence pour l’épreuve de littérature comparée des agrégations de Lettres.

Carole Boidin, Nicolas Correard, Florence Godeau et Michel Riaudel, Fictions animales, Neuilly-sur-Seine, Atlande, 2021, 400 p. ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2350307589




À propos de l'auteur

Nicolas Correard

Maître de Conférences en Littératures comparées

Littérature sério-comique de la Renaissance aux Lumières (lucianisme), Littérature, histoire des idées et des savoirs (XVIe-XVIIIe siècle). Animal et animalité en littérature.

Courrier électronique : Nicolas Correard


up
logouniv       Le site de LAMO est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Mentions légales