Accueil du site > Anne Teulade >  CV Anne Teulade

CV Anne Teulade

CV mis à jour le lundi 29 mai 2017, par Anne Teulade

I. Curriculum vitae

Thèmes de recherche :

Théâtre européen XVI-XVIIe siècles.

  • théâtre hagiographique, théâtre d’histoire récente, théâtre épique, poétique des genres
  • les marges du représentable : intériorité, merveilleux et violence
  • les controverses sur le théâtre, la réflexion sur l’illusion dramatique et sur la mimèsis (notamment dans les genres religieux et la comédie)
  • théâtre et peinture, théâtre et musique
  • théâtre espagnol ; inspirations espagnoles et italiennes dans la comédie et les genres mixtes

Théorie, esthétique et traduction.

  • la pensée du baroque
  • la notion de réflexivité (XVIe-XXIe siècles)
  • la question de l’interprétation (XVIe-XXIe siècles)
  • réception et traduction des formes littéraires du Siècle d’Or espagnol, du XVIIe au XXIe siècle.

Littérature et savoirs.

  • sainteté, marginalité, dissidence : anthropologie et politique du religieux
  • la mélancolie : articulation entre littérature et textes savants, réflexion sur les usages critiques du « masque » mélancolique et sur sa fonction dans la construction de la figure auctoriale à l’époque de la première modernité.
  • fictions d’histoire récente : écriture de l’histoire moderne et de l’actualité (comment la fiction prend en charge l’événement proche, à côté des modes officiels et non fictionnels de transmission), notamment dans le théâtre (XVIe-XVIIe siècles) et dans le roman contemporain (José Saramago ; Eduardo Mendoza, Une Comédie légère ; Manuel Vázquez Montalbán, Le Quintette de Buenos Aires, Arturo Pérez Reverte, Le Peintre de batailles)
  • histoire, mémoire et imaginaire méditerranéens : construction, circulation et conflictualité des représentations (de Cervantès à Jacques Lacarrière)

Autres centres d’intérêt : Romans XVIIIe-XXIe siècles, littératures anglo-saxonne, ibérique et latino-américaine.

  • roman et trace de l’allégorie (Proust, José Carlos Somoza, La Caverne des idées, José Saramago, La Caverne, La Lucidité)
  • roman « quichottesque » (Jane Austen, Benito Pérez Galdós, Carlos Fuentes, Vila-Matas)
  • roman « borgésien » (José Saramago, L’Année de la mort de Ricardo Reis, Orhan Pamuk, Le Livre noir, en traduction).

Expériences professionnelles :

Membre junior de l’Institut Universitaire de France depuis octobre 2013

Maître de conférences en littérature comparée à l’université de Nantes depuis septembre 2004.

2003-2004 : ATER à l’université de Nice
2002-2003 : ATER à l’université de la Sorbonne-Paris 4
1999-2002 : Allocataire-Moniteur à l’université de la Sorbonne-Paris 4
1998-1999 : Enseignante agrégée stagiaire en lycée (Villemomble, 93)

Etudes / parcours académique :

Bac C, mention TB (Nîmes, 1992)
Hypokhâgne et Khâgne Ulm option anglais, admissible en 1994 (Montpellier, Lycée Joffre et Paris, Louis-le-Grand, 1992-1995)
Licences de lettres modernes et d’anglais (Paris 4 Sorbonne, 1996)
Maîtrise de littérature comparée sur Proust et Valle-Inclan, mention TB (Paris 4, 1997),
Agrégation de lettres modernes (préparée à Paris 4, 1998)
DEA de littérature comparée, mention TB (Paris 4, 1999)
Doctorat de littérature comparée : Le Théâtre hagiographique en France et en Espagne au XVIIe siècle. Essai de poétique comparée, très honorable avec félicitations à l’unanimité (dir. Jean-Louis Backès, Paris 4, 2003)

Enseignements à l’Université de Nantes :

L1 :

  • Ecritures de soi au miroir de l’art. José Saramago, Manuel de peinture et de calligraphie, Enrique Vila-Matas, Le Mal de Montano.
  • Exil et tragédie. Euripide, Médée, Shakespeare, Le Roi Lear, Duc de Rivas, Alvaro ou la force du destin
  • La notion de jeu dans la comédie. Plaute, Casina ou les tireurs du sort, Molière, Les Fourberies de Scapin, Goldoni, Arlequin serviteur de deux maîtres.
  • Racines culturelles. Homère, L’Iliade et L’Odyssée, Sophocle, Œdipe-Roi, Dante La Divine Comédie, Cervantes, Don Quichotte, Shakespeare, Macbeth et Dostoïevski, Le Joueur.

L2 :

  • En quête d’un(e) disparu(e) : motif policier et innovations romanesques. William Wilkie Collins, La Dame en blanc, Marcel Proust, Albertine disparue, José Carlos Somoza, La Caverne des idées.
  • Romans d’apprentissage et ironie. Jane Austen, Orgueil et préjugés et Benito Pérez Galdós, Tristana.

L3 :

  • Fictions labyrinthiques, fictions du double. Jorge Luis Borges, Fictions, José Saramago, L’année de la mort de Ricardo Reis, Orhan Pamuk, Le Livre Noir.
  • Tragédies de l’amour impossible. Lope de Vega, Le Chevalier d’Olmedo, Shakespeare, Othello et Racine Bérénice.

Master 1 :

  • Mélancolie, imagination et création dans la littérature et les arts (de l’Antiquité grecque au XVIIe siècle en Italie, Espagne, France et Angleterre)

Agrégation :

  • « Inspirations méditerranéennes » : aspects de l’essai. Camus, Noces, L’Été, Herbert, Le Labyrinthe au bord de la mer, Durrell, L’Ombre infinie de César. Regards sur la provence.
  • Comédie et héroïsme féminin. Aristophane, Lysistrata, Shakespeare, Comme il vous plaira, Molière, L’Ecole des femmes et La Critique de l’Ecole des Femmes ; Goldoni, La Locandiera.
  • Théâtre et violence. Shakespeare, Titus Andronicus, Corneille, Médée, Sarah Kane, Anéantis, Botho Strauss, Viol.
  • La Misanthropie au théâtre. Ménandre, Le Bourru, Shakespeare, Timon d’Athènes, Molière, Le Misanthrope, Hofmannsthal, L’Homme difficile.
  • La Naissance du roman moderne. Rabelais, Tiers-Livre, Cervantes, Don Quichotte I et II, Sterne, Vie et opinions de Tristram Shandy.
  • Introduction, cours de synthèse et dissertation sur Les Poètes de l’amour. Ovide, Les Amours, Pétrarque, Canzoniere, Shakespeare, Sonnets, Goethe, Divan occidental-oriental .

Responsabilités administratives, scientifiques, éditoriales :

Responsabilités administratives à l’université de Nantes

  • Responsable de la section de littérature comparée depuis septembre 2013.
  • Responsable du Master 1 recherche de littérature française et comparée de mai 2008 à septembre 2011.

Tâches d’évaluation

  • Jury d’agrégation de Lettres modernes de 2007 à 2011.
  • CNU section 10, membre nommée en 2010 et 2011, membre suppléante élue pour 2012-2015.
  • Membre de commissions de spécialistes et comités de sélection : Nantes (2007), Lille (2010), Nice (2011), Rennes (2014), Lille (section 14, littérature espagnole du Moyen Âge et du Siècle d’Or, 2015), Nantes (2016).
  • Membre de la commission de recrutement des membres de l’École des Hautes Études Hispaniques et Ibériques (Casa de Velázquez) époque moderne et contemporaine, 2016, 2017.
  • Présidente de Jury du Baccalauréat, Nantes, 2006 et 2014.

Responsabilités éditoriales

  • Membre du comité de rédaction et secrétaire de la Revue de Littérature Comparée
  • Membre du comité de lecture de la revue Etudes Epistémè (Paris 3) consacrée à la littérature et à l’histoire intellectuelle en Angleterre et en Europe (XVIe-XVIIIe siècles).
  • Membre du comité éditorial de la revue Arrêt sur scène/Scene Focus, IRCL, Montpellier, consacrée au théâtre.
  • Expertises d’articles et d’ouvrages pour le comité de lecture des Presses de la Sorbonne Nouvelle, l’Anuario Lope de Vega (revue de l’université Complutense, Madrid), les Editions Universitaires de Dijon, la revue hispaniste Criticón, les Presses Universitaires de Bordeaux, les Presses Universitaires de Rennes.

Organisation d’événements scientifiques

  • 21 janvier 2011 : Organisation de la journée d’études : Quand l’interprétation s’invite dans la fiction (XVIe-XVIIIe s.), en collaboration avec Nicolas Correard, à l’université Paris VII.
  • 10-11 juin 2011 : Organisation du colloque : Quand l’interprétation s’invite dans la fiction (XIXe-XXIe s.), en collaboration Vincent Ferré, à l’Université Paris 13-Paris Nord, dans le cadre du programme ANR Hermès dirigé par Françoise Lavocat.
  • Janvier-Décembre 2014 : Organisation du séminaire, La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècle), en collaboration avec Florence d’Artois, à l’université Paris Sorbonne. Intervenants : Enrica Zanin, Mercedes Blanco, Christophe Couderc, Bénédicte Louvat, Christine Sukic, François Lecercle, Fabien Cavaillé, Georges Forestier, Christian Biet.
  • 5-6 juin 2014 : Co-organisation du colloque Questions sur l’encyclopédisme de l’Antiquité jusqu’aux Lumières, avec Nicolas Correard, Frédéric Le Blay et Gerhart Stenger à l’université de Nantes.
  • 19-21 mars 2015 : Organisation du colloque international La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècles), en collaboration avec Florence d’Artois, Université Paris Sorbonne.
  • 22 octobre 2015 : Co-organisation, avec Anne Rolet et Nicolas Correard, d’une rencontre débat du laboratoire l’AMo, avec Françoise Lavocat (Université Paris 3/IUF) sur les rapports entre Herméneutique et fiction (Université de Nantes)
  • 18-20 novembre 2015 : Organisation du colloque international La Mémoire de la blessure au théâtre. Mise en fiction et interrogation du traumatisme, de la Renaissance au XXIe siècle, en collaboration avec Isabelle Degauque, Université de Nantes, en partenariat avec le TU-Nantes (avec interventions d’artistes et représentation théâtrale).
  • 10 novembre 2016 : Organisation, avec Eugenio Amato et Isabelle Ligier-Degauque, de la journée d’études Mémoire de vaincus, mémoire de vainqueurs dans le bassin méditerranéen, de l’Antiquité au XXIe siècle, Université de Nantes.
  • 9-10 novembre 2017 : Organisation, avec Eugenio Amato et Isabelle Ligier-Degauque, du colloque Mémoire de vaincus, mémoire de vainqueurs dans le bassin méditerranéen, de l’Antiquité au XXIe siècle, Université de Nantes.
  • 22 juin 2018 : organisation, avec Guiomar Hautcoeur, d’une journée d’études dans le cadre du projet émergent ALEA, Figurations/ configurations artificielles du hasard.

Participation à des projets collectifs :

  • 2002-2006 : participation au programme du LEMSO (Littérature espagnole du Moyen Age et du Siècle d’Or, Toulouse) et de la Casa de Velázquez, sur l’Hagiographie dans la littérature et la culture espagnoles du Siècle d’Or (participation à des journées d’études, séminaires et colloques à Toulouse et à Madrid et Almagro).
  • 2008-2012 : Collaborations avec le groupe SETH (Scène, Ecran, Texte, Histoire) dirigé par Christian Biet et Marie-Madeleine Fragonard (participation à une journée d’études, un colloque et à des éditions de textes, Classiques Garnier).
  • 2009-2012 : Participation au projet ANR Histoires et théories de l’interprétation, porté par Françoise Lavocat (2008-2012). Organisation d’une journée d’étude et d’un colloque intitulés Quand l’interprétation s’invite dans la fiction (janvier et juin 2011), en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré, et participation au colloque Corps et interprétation.
  • 2009-2012 : Participation au projet ANR Histoire des traductions en langue française (Y. Chevrel, C. Lombez, J.-Y. Masson)  : collaboration aux chapitres consacrés aux traductions françaises du théâtre espagnol, pour les volumes 17e/18e siècles (coord. C. Lechevalier et L. Marie), et 19e siècle (coord. A. Ferry et S. Humbert-Mougin), et aux traductions françaises du romance espagnol pour le volume 19e siècle (coord. J.-L. Backès et Ch. Lombez).
  • 2009-2012 : Participation au programme de l’Ecole Française de Rome Reliques et culte des saints des premiers siècles. Dévotions et identités du XVIe au XIXe siècles, dirigé par Bernard Dompnier (participation à une journée d’études et une journée de bilan à Rome, ainsi qu’à deux ouvrages collectifs).
  • 2012-2015 : Membre du comité scientifique du projet ANR Les Idées du théâtre, dirigé par Marc Vuillermoz (édition bilingue des préfaces des pièces de théâtre espagnoles, françaises et italiennes des XVIe au XVIIIe siècles : participation à des colloques, un numéro de revue et des ouvrages collectifs).
  • 2013-2018 : Membre du projet La Haine du théâtre, dirigé par François Lecercle et Clotilde Thouret, dans le cadre du Labex Obvil (Observatoire de la Vie Littéraire, Paris Sorbonne : participation à un colloque et des séminaires).
  • 2017-2018 : Membre du projet émergent ALEA Figurations/ configurations artificielles du hasard. Représenter la contingence en Europe (littérature, histoire, sciences, philosophie), dirigé par Anne Duprat.


II. Travaux et publications

OUVRAGES

Ouvrage personnel

Le Saint mis en scène. Un personnage paradoxal, Paris, Cerf, coll. Littérature, 2012, 246 p.

Directions d’ouvrages

Reflets du siècle d’or espagnol. Modèles en marge, Nantes, Editions Cécile Defaut, coll. « Horizons comparatistes », 2010, 274 p.

Comédie et héroïsme féminin, coordination de l’ouvrage, rédaction des notices sur Molière, de l’introduction et de la synthèse, avec la collaboration de Malika Bastin-Hamou (Aristophane), Véronique Lochert (Shakespeare), Lucie Comparini (Goldoni), Neuilly, Atlande, 2013, 349 p.

L’Herméneutique fictionnalisée. Quand l’interprétation s’invite dans la fiction, Paris, Classiques Garnier, en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré, 2014, 384 p.

à paraître :

  • Actes du colloque La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècles), avec Florence d’Artois, Genève, Droz, « Travaux du Grand Siècle ».
  • Actes du colloque Questions sur l’encyclopédisme de l’Antiquité jusqu’aux Lumières, avec Nicolas Correard, Frédéric Le Blay et Gerhart Stenger.
  • Actes du colloque La Mémoire de la blessure. Mise en fiction et interrogation du traumatisme de la Renaissance au XXIe siècle, avec Isabelle Ligier-Degauque, Presses Universitaires de Rennes.

Chapitres d’ouvrages

– « Introduction » et « Synthèse », pour le volume consacré au programme d’agrégation 2005, Poètes de l’amour : Ovide, Pétrarque, Shakespeare, Goethe, Editions Atlande, 2004, p. 13-15 et p. 207-277.
– « Misanthropie et subversion », synthèse pour le volume consacré au programme d’agrégation 2008, La Misanthropie au théâtre. Ménandre, Shakespeare, Molière, Hofmannsthal, Sedes, 2007, p. 129-162.
– « Médée ou ‘le crime en son char de triomphe’ », et « Commentaire composé de Médée, I, 4-5 », dans le volume consacré au progamme d’agrégation 2011, La Violence au théâtre. Shakespeare, Corneille, Sarah Kane, Botho Strauss, PUF, 2010, p. 50-71 et p. 148-156.
– Participation à l’Histoire des traductions en langue française, XIXe siècle, dir. Yves Chevrel, Lieven d’Hulst, Christine Lombez, Paris, Verdier, 2012, dans les chapitres « Poésie » et « Théâtre », p. 355-356, 506-509 (domaine espagnol).
– Participation à l’Histoire des traductions en langue française, XVIIe-XVIIIe siècles, dir. Annie Cointre et Yen-Mai Tran-Gervat, Paris, Verdier, 2014, dans le chapitre « Théâtre » dirigé par Claire Lechevalier et Laurence Marie, p. 855-948, notamment p. 861-862, 867, 880-881, 892, 917 (domaine espagnol).

à paraître :

  • Participation au Théâtre au miroir des langues, section « théâtre religieux », Droz, ouvrage dirigé par Véronique Lochert, Marc Vuillermoz, Enrica Zanin.
  • Édition critique des paratextes des Trahisons d’Arbiran d’Antoine Le Métel d’Ouville, du Cid, du Menteur, de Polyeucte et de Théodore de Corneille, pour le volume Les Idées du théâtre, Droz, dir. Marc Vuillermoz.

Éditions critiques

– Regnault, Charles, Marie Stuard, Paris, Toussainct Quinet, 1641, (3e version), Etudes Epistémè (www.etudes-episteme.com, revue angliciste de l’Université Paris III), 2005, 8, 138 p.
– Participation à l’édition des Tragédies et récits de martyres en France (fin XVIe – début XVIIe siècle), sous la direction de Christian Biet et Marie-Madeleine Fragonard, Paris, Classiques Garnier, 2009.
Théâtre complet d’Antoine Le Métel d’Ouville, Paris, Classiques Garnier, coll. Bibliothèque du théâtre français. Tome 2 : consacré aux adaptations des pièces de Lope de Vega (Les Trahisons d’Arbiran, tragi-comédie, 1638, L’Absent chez soi, comédie, 1643, Les Soupçons sur les apparences, tragi-comédie, 1650), 2013, 508 p.
– Balthasar Baro, Saint Eustache martyr, poème dramatique, 1649, en collaboration avec Pierre Pasquier, dans Théâtre complet, t. 1, Classiques Garnier, coll. Bib. du XVIIe siècle, 2014.
– Edition des textes liminaires de Polyeucte martyr (Corneille, 1643), Théodore, vierge et martyre (Corneille, 1646), Saint Eustache martyr (Balthasar Baro, 1649), Les Trahisons d’Arbiran (Le Métel d’Ouville, 1638) et, en collaboration avec Véronique Lochert, La Pucelle d’Orléans (Abbé d’Aubignac, 1642). En ligne, sur le site du programme ANR Idées Du Théâtre : http://www.idt.paris-sorbonne.fr/.

à paraître :

  • Edition critique du Tome 3 du Théâtre complet de d’Ouville, en collaboration avec Monica Pavesio (université de Turin). En charge des adaptations de Pérez de Montalván (La Dame suivante, comédie, 1645, La Coiffeuse à la mode, comédie, 1647).

en préparation :

  • Edition critique de la nouvelle Les Âmes du purgatoire de Mérimée, en collaboration avec Antonia Fonyi, pour les Œuvres complètes, I, 3, Editions Champion, coll. Textes de Littérature Moderne et Contemporaine, sous la direction d’Antonia Fonyi et Françoise Bercé.

Traduction (en préparation)

Théâtre barbaresque de Cervantès (El Trato de Argel, Los Baños de Argel, La Gran Sultana, El Gallardo español), en collaboration avec Anne Duprat et Florence Madelpuech, Editions Classiques Garnier, coll. Littératures Etrangères.

ARTICLES

Articles récents

2011
– ‘Don Quichotte dans notre langue méritait plus d’un traducteur’ », dans Retraductions, dir. Christine Lombez, Editions Cécile Defaut, 2011, p. 225-251.
– « Déplacement, encadrement et sublimation : le corps martyrisé dans la peinture et le théâtre espagnols du XVIIe siècle », Littératures Classiques, dir. C. Biet et M.-M. Fragonard, 73, automne 2010 (paru en 2011), p. 67-78.

2012
– « Le théâtre du double : la réception de la comedia de privanza entre tragédie et tragi-comédie », dans Le Théâtre espagnol du Siècle d’Or en France (XVIIe-XXe siècles). De la traduction au transfert culturel, dir. Christophe Couderc, Nanterre, Presses Universitaires de Paris Ouest, coll. Littérature et Poétique comparée, 2012, p. 101-115.
– « De la controverse sur le théâtre à la réflexion sur l’illusion dramatique : l’anecdote du mari trompé dans le traité de Luis Alfonso de Carvallo, El Cisne de Apolo (1602) », dans Anecdotes dramatiques de la Renaissance aux Lumières, dir. François Lecercle, Sophie Marchand, Zoé Schweitzer, PUPS, coll. Theatrum Mundi, 2012, p. 261-274.
– « Usages et effets de la fiction dans le théâtre hagiographique français et espagnol du XVIIe siècle », dans Saintes scènes. Théâtre et sainteté à la croisée du Moyen Âge et de la Modernité, dir. Barbara Selmeci et Marion Vuagnoux-Uhlig, Berlin, Frank & Timme, 2012, p. 35-49.
– « Interprétation et fantasmes mélancoliques : le corps imaginé chez Tomaso Garzoni et Jourdain Guibelet », Corps et interprétation (XVIe-XVIIe siècles), dir. Clotilde Thouret et Lise Wajeman, Amsterdam/New York, Rodopi, coll. « Faux titre », 2012, p. 79-93.
– « La comedia et le théâtre français du XVIIe siècle : une réception paradoxale », Europe, numéro sur Le théâtre espagnol du Siècle d’Or dir. Jean Canavaggio, n° 1002, oct. 2012, p. 123-136.
– « Dryden et Corneille : pratique et critique de la tragédie héroïque », dans Pratiques de Corneille, dir. Myriam Maitre, Mont-Saint-Aignan, Publication des universités de Rouen et du Havre, 2012, p. 255-269.
– « Tragédie et mélancolie : le genre et ses symptômes (Lope de Vega, Théophile de Viau) », dans La Tragédie espagnole et son contexte européen (XVIe-XVIIe siècles), dir. Christophe Couderc et Hélène Tropé, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2013, p. 107-115.
– « Mettre en scène la pure vertu de saint Alexis : Nicolas Mary Desfontaines dans le contexte européen », Mélanges de l’Ecole française de Rome, Italie et Méditerranée (MEFRIM), dir. Bernard Dompnier, 2012, 2, (parution en 2013), p. 691-703.

2013
– « Burton maniériste ? quelques hypothèses sur l’Anatomy of Melancholy », dans Maniérisme et littérature, dir. Didier Souiller, Paris, Orizons, coll. « Comparaisons », 2013, p. 351-363.
– « Le drame allégorique, du Moyen Age au XXe siècle », dans le Dictionnaire raisonné de la caducité des genres littéraires, dir. Alain Montandon et Saulo Neiva, Genève, Droz, 2014, p. 209-221.
– « ‘Dans les arbres : des voix ; dans les ruisseaux : des livres’ (Comme il vous plaira, II, 1, v. 16) : enjeux de la polyphonie shakespearienne », pour les actes de la journée d’études Goldoni et Cie, 13 janvier 2013 à Nancy, organisée par Pérette Buffara et Florence Fix, sur le site de la Société des Italianistes de l’Enseignement Supérieur (http://www.sies-asso.org/publicatio...)

2014
– « Théories des marges : modalités du discours réflexif dans les textes préfaciels du théâtre espagnol et français », Littératures Classiques, numéro spécial Préface et critique. Le paratexte théâtral en France, en Italie et en Espagne, XVIe-XVIIe siècles, dir. Anne Cayuela, Françoise Decroisette, Bénédicte Louvat, Marc Vuillermoz, 83, 2014, p. 35-54
– « L’ombre de don Quichotte dans Tristana de Benito Pérez Galdos », Revue de Littérature Comparée, numéro thématique Métamorphoses des mythes (dir. Pierre Brunel), 2014/2, p. 223-235
– « Penser la tragédie en marge du tragique ? Providence, exemplarité et écriture de l’Histoire dans Cinna et Polyeucte », Méthode !, n°24, 2014, Agrégation de Lettres 2015, p. 113-120
– Présentation et traduction de l’ « Introducción sinfónica » aux Rimas d’Adolfo Becquer, suivies d’un article de synthèse sur le texte, dans Théories esthétiques du romantisme à l’étranger, dir. Dominique Peyrache-Leborgne, Nantes, Editions Cécile Defaut, « coll. Horizons comparatistes », 2014, p. 435-445.
– Introduction (en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré) et Conclusion de L’Herméneutique fictionnalisée. Quand l’interprétation s’invite dans la fiction, Paris, Classiques Garnier, en collaboration avec Nicolas Correard et Vincent Ferré, 2014, p. 7-32 et 337-348.
– « L’opacité du spectacle saint : fictions d’une réception problématique », dans Quand l’interprétation s’invite dans la fiction, dir. N. Correard, V. Ferré et A. Teulade, Paris, Classiques Garnier, 2014, p. 89-103.

2015
– « Théâtre des idées et pensée du théâtre : fragmentation et recomposition de l’allégorie dans l’auto sacramental caldéronien », pour la Revue d’Histoire du Théâtre, numéro sur l’Allégorie et le spectacle théâtral, dir. Martial Poirson, 265, 2015-1, p. 105-116.
– « Le théâtre religieux du XVIIe siècle : extinction ou rénovation du mystère ? », dans Renaissance du mystère en Europe, fin XIXe siècle-début du XXIe siècle, dir. Anne Ducrey et Tatiana Victoroff, Presses Universitaires de Strasbourg, 2015, p. 53-67 (actes de la journée d’études Définition/périodisation du genre du mystère, Paris Sorbonne, oct. 2012).
– « Du théâtre sacré au théâtre du moi : Teatro de almas de F. García Lorca (1917) et El hombre deshabitado de Rafael Alberti (1931) », dans Renaissance du mystère en Europe, fin XIXe siècle-début du XXIe siècle, dir. Anne Ducrey et Tatiana Victoroff, Strasbourg, PUS, 2015, p. 237-247 (actes du colloque Quel mystère pour la modernité ? Renaissance du mystère en Europe fin XIXe-début XXIe s., Strasbourg, octobre 2013).
– « Curiosité et vanité chez le sujet anthropologue de la première modernité : The Anatomy of Melancholy de Burton (1621) et Il Teatro de’varii e diversi cervelli mondani de Tomaso Garzoni (1583) », Etudes Epistémè, 27, Curiosité(s) et vanité(s) dans les îles Britanniques et en Europe (XVIe-XVIIe siècles), dir. Line Cottegnies et Sandrine Parageau, 2015. (http://episteme.revues.org/467)
– « Métamorphoses théâtrales de l’hagiographie : usages esthétique et politique de la fictionnalisation des légendes », Dossiers du Grihl, 2015-1, Légende(s) Lire et écrire des vies de saints : regards croisés XVIIe-XXe siècle , dir. Sophie Houdard, Marion de Lencquesaing, Didier Philippot (https://dossiersgrihl.revues.org/6318)
– « Le corps prédicateur : mélancolie et hétérodoxie dans El Examen de ingenios para las ciencias, de Juan Huarte de San Juan (1575) », Etudes Epistémè, 28, 2015, Melancholia/ae. The religious experience of the ‘disease of the soul’ and its definitions in the early modern period : censorship, dissent and self-representation, sous la direction de Sophie Houdard, Adelisa Malena, Lisa Roscioni, Xenia von Tippelskirch (https://episteme.revues.org/812) )

2016
– « Négocier le rapport à l’autorité aristotélicienne : l’apport de la comedia dans le prologue aux Trahisons d’Arbiran de d’Ouville », actes du colloque Le Paratexte théâtral face à l’auctoritas : entre soumission et subversion, dir. Jean-François Lattarico, Philippe Meunier, Zoé Schweitzer, Chambéry, Éditions de l’Université de Savoie, 2016, p. 139-149.
– « Migrations et fictionnalisation : Dryden et la plasticité de la théorie cornélienne », pour le volume Les Théâtres français et anglais au miroir l’un de l’autre (XVIe-XVIIe s.), dir. Bénédicte Louvat-Molozay et Florence March, Rennes, PUR, 2016, p. 53-70.
– « La vision au risque du théâtre : La Pucelle d’Orléans de l’abbé d’Aubignac (1642) », dans Exprimer la vision spirituelle (XIVe-XVIIe siècles), dir. Adrien Paschoud et Barbara Selmeci Castioni, Paris-Leuven, Peeters, coll. Arts and Religion, 2016, p. 77-90.
– « D’Ouville adaptateur de Lope de Vega : reprise, disparition ou critique du sens de l’honneur ? », Paradigmas teatrales en la Europa moderna : circulación e influencias (Italia, España, Francia, siglos XVI-XVIII), éd. Christophe Couderc et Marcella Trambaioli, Anejos de Criticón, 21, Presses Universitaires du Midi, 2016, actes du colloque de Vercelli, p. 235-247.

à paraître :

  • « Les vieux saints dans l’oratorio en Europe aux temps de la Réforme catholique », en collaboration avec Cécile Davy-Rigas, pour le volume Saints des origines, dir. Bernard Dompnier, Rome, Bibliothèque de l’Ecole Française de Rome.
  • En collaboration avec Véronique Lochert : « Usages de la fiction dans le théâtre allégorique de Calderón », volume collectif issu du séminaire du CLAM, dirigé par Françoise Lavocat, Allégorie et fiction, Louvain, Peeters, 2013.
  • « Le corps et les mots du poète comique : portrait du dramaturge en mélancolique », pour le volume Le Dramaturge sur un plateau. Le personnage de l’auteur dramatique au théâtre, de l’Antiquité à nos jours, dir. Clotilde Thouret, Classiques Garnier, coll. « Rencontres. Littérature générale et comparée ».
  • « Interpréter le théâtre d’histoire récente de la première modernité » pour les Actes du XXe Congrès de l’AILC, Paris, juillet 2013, atelier « Littérature comparée – périodes anciennes », Classiques Garnier.
  • « Regards populaires sur l’autorité monarchique : usages instables de la figure du soldat dans le théâtre d’actualité du Siècle d’Or espagnol », pour le volume Autorité et marginalité sur les scènes européennes (XVIIe-XVIIIe siècles), dir. Christelle Bahier-Porte et Zoé Schweitzer, Classiques Garnier.
  • « Quand le théâtre s’empare du temps présent. Regards anglais et espagnols sur les conflits dans les Flandres », Actes du XXXIXe congrès de la SFLGC, Université de Strasbourg, « Littérature et expériences croisées de la guerre. Apports comparatistes ».
  • « La mise en scène du savoir : dissection, théâtralité et encyclopédisme chez Garzoni et Burton » dans les actes du colloque Encyclopédisme, dir. Nicolas Correard, Frédéric Le Blay, Gehrardt Stenger, Anne Teulade.
  • « Politique du débat sur le théâtre : le cas de l’Espagne du Siècle d’Or », actes du colloque La Haine du théâtre, dir. François Lecercle et Clotilde Thouret.
  • « Is it possible to stage counterfactual history in 17th century drama ? Stakes and limits of theatrical counterfactuality in early modern age », dans les actes du Workshop Contrefactuels historiques dans la fiction de la première modernité organisé au Wissenschaftskolleg de Berlin par Françoise Lavocat.
  • « Une tragédie d’actualité est-elle possible ? Parler aux émotions et aux croyances des spectateurs », actes du colloque La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècles), organisé par Florence d’Artois et Anne Teulade, Université Paris Sorbonne.
  • « Après la captivité à Alger. Travail fictionnel et sens de l’expérience dans le théâtre de Cervantès », actes du colloque La Mémoire de la blessure, organisé par Isabelle Ligier-Degauque et Anne Teulade à l’université de Nantes.

COMPTES RENDUS

Romanische Forschungen, 2015/4, p. 564-568, Sofie Kluge, Baroque – Allegory – Comedia. The transformation of Tragedy in Seventeenth-Century Spain, Kassel, Reichenberger, 2010.

Revue d’Histoire Littéraire de la France, 2015-1 : Jean-Marie Valentin (dir.), Représentations et symboliques du feu dans les Théâtres européens (XVIe-XXe siècle), Honoré Champion Éditeur, coll. « Colloques, congrès et conférences sur la Littérature comparée », 2013. (http://srhlf.free.fr/PDF/Representa...)

Acta Fabula, « La traduction comme lieu herméneutique », dans le Dossier critique : L’interprétation, engagements, pratiques, idéologies, dir. Françoise Lavocat, mars 2015, vol. 16, numéro 3. Sur Véronique Lochert et Zoé Schweitzer (dir.), Philologie et théâtre. Traduire, interpréter le théâtre antique en Europe (XVe-XVIIIe siècle), Amsterdam-New York, Rodopi, 2012. (http://www.fabula.org/revue/documen...)

Revue de Littérature Comparée, n°353, 2015/1, p. 96-99 : Sophie Stallini, Le Théâtre sacré à Florence au XVe siècle. Une histoire sociale des formes, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2011.

RLC, n°351, 2014/3, p. 357-358 : Françoise et Roland Labarre, Seize aperçus sur le théâtre espagnol du siècle d’Or, Genève, Droz, 2013.

Europe, n°1024-1025, août-septembre 2014, p. 367-368 : Pedro Calderón de la Barca, La Dévotion à la Croix, pièce en trois journées, texte français d’Albert Camus, édition présentée, établie et annotée par Jean Canavaggio, Gallimard, 2013.

RLC, n°349, 2014/1, p. 95-99 : Clotilde Thouret, Seul en scène. Le monologue dans le théâtre européen de la première modernité (1580-1640), Genève, Droz, 2010.

RLC, n°338, 2011/2, p. 231-234 : Ariane Bayle, Romans à l’encan. De l’art du boniment dans la littérature au XVIe siècle, Genève, Droz, 2009.

RLC, n°338, 2011/2, p. 234-235 : Robert Jammes, Comprendre Góngora, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2009.

RHLF, n°111, 2011/2, p. 460-461 : Nina Ekstein, Corneille’s Irony, Charlottesville, Rookwood Press, coll. EMF Critiques, 2007.

RHLF, n°108, 2008/4, p. 961-963 : Guiomar Hautcoeur, Parentés franco-espagnoles au XVIIe siècle. Poétique de la nouvelle de Cervantès à Challe, Champion, 2005.

RLC, n°323, 2007/4, p. 495-497  : Frederick A. de Armas, Quixotic Frescoes. Cervantes and Italian Renaissance Art, University of Toronto Press, 2006.

RHLF, n°107, 2007/3, p. 663-665 : Benjamín García-Hernández, Gemelos y sosias. La comedia del doble en Plauto, Shakespeare y Molière, Madrid, Ediciones Clásicas, 2001.

XVIIe siècle, n°224, 2004/3, p. 532-534 : Charles Mazouer, Le Théâtre d’Arlequin. Comédies et comédiens italiens en France au XVIIe siècle, PUPS, 2002.

COMMUNICATIONS DONNÉES DANS DES COLLOQUES ET SÉMINAIRES (2014-2017)

  • 13 janvier 2014 : invitation à la journée d’études Goldoni et cie, organisée par Florence Fix : intervention sur Shakespeare (dans le cadre de la préparation aux agrégations de lettres modernes et d’italien) : « Dans les arbres : des voix ; dans les ruisseaux : des livres » (Comme il vous plaira, II, 1, v. 16) : enjeux de la polyphonie shakespearienne ».
  • 4 avril 2014 : invitation au séminaire Discomplit, organisé par Guiomar Hautcoeur et Françoise Lavocat, Paris 3 : « Mémoire et fabrique de l’événement dans le théâtre de la première modernité ».
  • 9 avril 2014 : invitation au séminaire La Haine du Théâtre, organisé par François Lecercle et Clotilde Thouret : « « La singularité du débat espagnol : la place de la question ontologique », avec Florence d’Artois.
  • 22 mai 2014 : invitation au séminaire du CESR Le théâtre provincial, organisé par Pierre Pasquier et Bénédicte Louvat, Tours : « Éléments pour une comparaison du théâtre provincial espagnol et français »
  • 4-6 juin 2014 : participation au colloque Questions sur l’Encyclopédisme, Nantes, organisé par Nicolas Correard, Frédéric Le Blay, Gerhardt Stenger et Anne Teulade : « La mise en scène du savoir : dissection, théâtralité et encyclopédisme chez Garzoni et Burton »
  • 12 juin 2014 : invitation à l’atelier Légendes : lire et écrire des vies de saints (XVII-XXe siècle) organisé par Sophie Houdard, Marion de Lencquesaing et Didier Philippot, Paris 3 : discutante pour la session « Fabrication et reprise : le travail du légendaire »
  • 23-25 octobre 2014 : invitation au colloque La Haine du théâtre : débats et polémiques (Antiquité-XIXe siècles) : « Politique du débat sur le théâtre : le cas de l’Espagne du Siècle d’Or »
  • 13-15 novembre 2014 : « Quand le théâtre s’empare du temps présent. Regards anglais et espagnols sur les conflits dans les Flandres au XVIIe siècle », XXXIXe congrès de la SFLGC, Littérature et expériences croisées de la guerre. Apports comparatistes, Strasbourg.
  • 26 novembre 2014 : Conférence sur Polyeucte de Corneille, Université Paul Valéry, Montpellier III.
  • 4 février 2015, invitation au séminaire La haine du théâtre, organisé par François Lecercle et Clotilde Thouret, Université Paris Sorbonne, séance consacrée aux enjeux politiques de la haine du théâtre (intervention sur le cas espagnol)
  • 19-21 mars 2015, « Une tragédie d’actualité est-elle possible ? Parler aux émotions et aux croyances des spectateurs », pour le colloque La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècles), organisé par Florence d’Artois et Anne Teulade, Université Paris Sorbonne.
  • 8-10 avril 2015, invitation au colloque Paradigmas teatrales en la Europa moderna : la comedia barroca en Italia, España y Francia (influencias, contaminaciones, adaptaciones) organisé par Marcella Trambaioli et Christophe Couderc à Vercelli, Italie : « D’Ouville adaptateur de Lope de Vega : reprise, disparition ou critique du sens de l’honneur ? »
  • 7-8 mai 2015 : invitation au workshop Contrefactuels historiques dans la fiction de la première modernité au Wissenschaftskolleg de Berlin, organisé par Françoise Lavocat : « Is it possible to stage counterfactual history in seventeenth century theatre ? Stakes and limits of a theoretical reflection »
  • 10 juin 2015 : participation au séminaire La haine du théâtre, organisé par François Lecercle et Clotilde Thouret, Université Paris Sorbonne, séance consacrée à la haine des acteurs dans la controverse (intervention sur le domaine espagnol)
  • 18-20 novembre 2015 : « Après la captivité à Alger. Travail fictionnel et sens de l’expérience dans le théâtre de Cervantès », pour le colloque La Mémoire de la blessure, organisé par Isabelle Ligier-Degauque et Anne Teulade à l’université de Nantes.
  • 15 décembre 2015 : participation au séminaire La haine du théâtre, organisé par François Lecercle et Clotilde Thouret, Université Paris Sorbonne, séance consacrée à la haine des femmes dans la controverse (intervention sur le domaine espagnol)
  • 28-30 septembre 2016, invitation au pannel « Inspirations méditerranéennes », coordonné par Christophe Imbert, dans le cadre du colloque The Mediterranean and its hinterlands, Université Toulouse Jean Jaurès. Communication intitulée : « Boire l’horizon : l’essai méditerranéen selon Jacques Lacarrière ».
  • 2 février 2017 : invitation au séminaire Configurations et reconfigurations de l’héroïsme, organisé par Guy Ducrey et Béatrice Guion, Université de Strasbourg. Communication intitulée : « Questionnements de l’héroïsme dans le théâtre d’histoire récente de Cervantès ».
  • 9-11 mars 2017 : invitation au colloque Théâtre et scandale, organisé par Françoise Lecercle et Clotilde Thouret, Université Paris-Sorbonne : « Scandale et fantasme dans la controverse espagnole du XVIIe siècle »

up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales