Accueil > Anne Teulade

Anne Teulade

Maître de Conférences en Littératures comparées.

Théâtre européen (limites du représentable, « théorie » du baroque, réflexivité, allégorie ; théâtre religieux, théâtre d’histoire récente).

Littérature et savoirs : fiction et sainteté, fiction et temps présent, masque mélancolique et pensée critique.

Courrier électronique : Anne Teulade
ou utilisez le formulaire situé en bas de page.


Publications récentes
  • La Tragédie et ses marges. Penser le théâtre sérieux en Europe (XVIe-XVIIe siècles)

    sous la direction de Florence d’ARTOIS et Anne TEULADE

    La renaissance de la tragédie s’accompagne, aux XVIe et XVIIe siècles en Europe, de l’éclosion de formes dramatiques qui se situent à ses marges, sans pour autant être marginales. La tragédie occupe alors une position à la fois centrale et décentrée au sein d’un ensemble mobile et plus vaste, que l’on peut qualifier de théâtre sérieux. Il fallait penser cette place et modéliser les relations dynamiques et complexes entre la tragédie et ces autres formes. Cet ouvrage revisite également les usages de ce (...)


  • L’Herméneutique fictionnalisée

    Quand l’interprétation s’invite dans la fiction

    Que fait une fiction romanesque ou théâtrale lorsqu’elle prend en charge l’activité herméneutique ? Qu’elle renvoie au travail d’interprétation littéraire ou qu’elle use d’un détour par la mise en scène d’interprétations savantes relevant par exemple du domaine juridique ou psychanalytique, l’herméneutique fictionnalisée ne se confond pas avec les effets de réflexivité et de mise en abyme. Les études ici réunies offrent une perspective diachronique qui permet d’interroger l’évolution du dispositif, du XVIe au (...)


  • Antoine Le Métel d’Ouville, Théâtre complet, t. 2

    Dans la première moitié du XVIIe siècle, époque charnière dans l’histoire du théâtre français, un grand nombre de comédies et de tragi-comédies s’inspirent de la comedia espagnole.
    Un de ses premiers adaptateurs, avec Corneille et Rotrou, fut Antoine le Métel d’Ouville, conteur et dramaturge normand qui publia dix pièces de théâtre de 1638 à 1650, huit inspirées par le théâtre espagnol et deux par le théâtre italien.
    Le Théâtre complet d’Antoine le Métel d’Ouville est composé de trois volumes. Le présent (...)


  • Le Saint mis en scène. Un personnage paradoxal

    Le genre hagiographique est plutôt méconnu en France. En revanche, il est très répandu en Espagne. La connaissance qu’Anne Teulade a de l’univers hispanique lui permet une enquête intéressante et novatrice : interroger les limites du représentable au théâtre, en particulier en ce qui concerne la sainteté. Si l’enquête se nourrit des richesses de ce genre au XVIIe siècle, les conclusions vont bien au-delà et dialoguent avec le meilleur du théâtre contemporain.
    La sainteté, en effet, ne semble pas se prêter (...)


  • Reflets du Siècle d’Or. Modèles en marge

    La littérature du Siècle d’Or se caractérise par sa singularité et sa marginalité esthétiques : des formes originales et irréductibles au reste de la littérature européenne se sont en effet déployées en Espagne entre la fin du XVIe et la fin du XVIIe siècle.
    Cette « intransitivité ibérique », selon l’éloquente formule de Daniel-Henri Pageaux, s’accompagne paradoxalement d’un important processus de réception par le reste de l’Europe. Ce sont ces reflets que cet ouvrage aborde, en tenant compte des acquis les (...)





Formulaire de contact pour Anne Teulade


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales