Accueil du site > Publications > L’Herméneutique fictionnalisée

L’Herméneutique fictionnalisée

Quand l’interprétation s’invite dans la fiction

dimanche 22 mars 2015, par Anne Teulade, Nicolas Correard

Que fait une fiction romanesque ou théâtrale lorsqu’elle prend en charge l’activité herméneutique ? Qu’elle renvoie au travail d’interprétation littéraire ou qu’elle use d’un détour par la mise en scène d’interprétations savantes relevant par exemple du domaine juridique ou psychanalytique, l’herméneutique fictionnalisée ne se confond pas avec les effets de réflexivité et de mise en abyme. Les études ici réunies offrent une perspective diachronique qui permet d’interroger l’évolution du dispositif, du XVIe au XXIe siècle. Elles témoignent de sa capacité à réfléchir sur les procédures de l’interprétation, à penser les limites de la fiction et à prendre en charge des discours que les disciplines savantes ne sont pas toujours en situation de produire.

SOMMAIRE :

Introduction (Nicolas Correard, Vincent Ferré, Anne Teulade)

PREMIÈRE PARTIE : AUX ORIGINES DE LA MODERNITÉ : L’INTERPRÉTATION ET LES CONTOURS PROBLÉMATIQUES DE LA FICTION

Pensée et réception de la fiction

Pierre DARNIS – Lecture publique - Lecture solitaire : deux paramètres déterminants dans les comportements herméneutiques du lecteur moderne (le cas du récit bref cervantin)

Christine NOILLE – Portrait du conteur en interprète : la leçon de Perrault

Céline BOHNERT – Quand l’interprétation ouvre la voie de la fiction : l’Endymion de Gombauld (1624) et La Vérité des Fables de Desmarets de Saint-Sorlin (1648)

La polémique fictionnalisée

Anne TEULADE – L’opacité du spectacle saint : fictions d’une réception problématique

Véronique LOCHERT – La scène de la critique : fictions de réception et d’interprétation au théâtre (1660-1740)

Déficit ou excès herméneutique : une mise en échec de l’interprétation ?

Clotilde THOURET – Titus Andronicus, ou l’interprétation mutilée

Christian MICHEL – Réflexivité, herméneutique de la fiction et paradoxe dans le Tiers Livre (F. Rabelais) et Der Prozess (F. Kafka)

DEUXIÈME PARTIE : LE ROMAN MODERNE OU LES MÉTAPHORES DE L’INTERPRÉTATION

Justice, politique et roman policier

Karen HADDAD – Une énigme, quelques interprétations. Les discours juridiques dans Les Frères Karamazov

Aurore PEYROLES – De l’impératif politique de l’interprétation : exercices pratiques de l’engagement littéraire dans U.S.A. de Dos Passos et Les Communistes d’Aragon

Julie WOLKENSTEIN – Critiques policières : l’interprétation du tableau au service de l’enquête criminelle chez Robertson Davies et Orhan Pamuk

Psychanalyse et biographie, ou la difficile écriture de soi

Andreas PFERSMANN – Interprétations et constructions analytiques dans Vagadu de Pierre-Jean Jouve

René ALLADAYE – « Shaped by the teller, reshaped by the listener, concealed from both by the dead man of the tale » : The Real Life of Sebastian Knight, variations fictionnelles sur l’art de la biographie

TROISIÈME PARTIE : LE MONDE POST-MODERNE : LA MISE À L’ÉPREUVE DE L’INTERPRÉTATION

Ethique de l’interprétation

Yves ANSEL – Milan Kundera : Tu ne voleras pas la lettre

Zoé SCHWEITZER – Actes de violences et paroles d’interprétations (Lars Norén, Sang ; Mark Ravenhill, Shopping and Fucking ; Werner Schwab, Excédent de poids, insignifiant : amorphe ; Botho Strauss, Viol)

Interpréter les catastrophes : la confrontation à l’Histoire

Lucie CAMPOS – La saturation et l’effroi. Fiction et interprétation dans les œuvres de W.G. Sebald et I. Kertész

Alison BOULANGER – Comment construire l’histoire : l’interprétation comme lien chez Imre Kertész, W. G. Sebald et Jean-Paul Goux

Vacillements de l’interprétation, dissolution du monde

Anne-Isabelle FRANÇOIS – « Dieu, des hiéroglyphes !… ». L’interprétation : un mauvais trip ?

Vincent MESSAGE – Des interprètes en danger de mort

René AUDET – Œuvres diffractées contemporaines et méandres de l’interprétation : du récit comme errance cognitive

Conclusion (Anne Teulade)

Bibliographie

Index

Table des matières

N. Correard, V. Ferré, A. Teulade (éds.), L’Herméneutique fictionnalisée : quand l’interprétation s’invite dans la fiction, Paris, Classiques Garnier, 2014, 385 p., ISBN 978-2-8124-3227-9




À propos de l'auteur

Nicolas Correard

Maître de Conférences en Littératures comparées.

Littérature sério-comique de la Renaissance aux Lumières (lucianisme). Littérature, histoire des idées et des savoirs (XVIe-XVIIIe siècle). Origines du roman moderne.

Courrier électronique : Nicolas Correard

À propos de l'auteur

Anne Teulade

Maître de Conférences en Littératures comparées.

Théâtre européen (limites du représentable, « théorie » du baroque, réflexivité, allégorie ; théâtre religieux, théâtre d’histoire récente).

Littérature et savoirs : fiction et sainteté, fiction et temps présent, masque mélancolique et pensée critique.

Courrier électronique : Anne Teulade


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales