Accueil > Jackie Pigeaud

Jackie Pigeaud

Professeur émérite de l’Université de Nantes depuis 2003. Histoire de la pensée médicale, histoire de l’imaginaire culturel, histoire de la psychiatrie. Littérature latine et grecque, Esthétique, éthique, poétique, philosophie.

Hommage à Jackie Pigeaud (1937-2016) par Pierre Maréchaux

Courrier électronique : Jackie Pigeaud
ou utilisez le formulaire situé en bas de page.


Publications récentes
  • Les Loges de Philostrate

    Les Belles Lettres, Paris.

    « Regarde ce tableau ».
    Ainsi s’adresse à un jeune garçon le grand orateur grec Philostrate (IIIe siècle de notre ère), en lui désignant une peinture dont il va prononcer l’éloge. S’agit-il d’un tableau qui aurait « réellement » existé et qui aurait disparu, au grand désespoir des archéologues ? Ou bien plutôt d’une fiction de réalité, d’une image faite de mots, d’un tableau peint avec la technique d’un rhéteur poète ? La question devient vite vertigineuse.
    Dans son essai, qui prend la forme d’un dialogue très (...)


  • Jackie Pigeaud (sous la direction de)

    Miroirs

    XVes Entretiens de la Garenne-Lemot, Collection Interférences, Presses Universitaires de Rennes.

    De l’Antiquité à l’époque contemporaine et dans tous les champs du savoir comme des pratiques, les miroirs sont des instruments de connaissances et de rêves ; de vérité, de beauté et d’illusion ; de splendeur et d’obscurité. Les vingt-deux études publiées ici explorent, chacune à leur manière et sur un objet singulier, l’ambiguïté des miroirs : à la fois leur dimension critique et leur puissance de fascination ; à la fois la vertu de leur éclat ou de leurs images et la perversion de leurs reflets ou de leurs (...)


  • Jackie Pigeaud (sous la direction de)

    Nues, Nuées, Nuages

    XIVes Entretiens de la Garenne-Lemot, Collection Interférences, Presses Universitaires de Rennes.

    Le nuage, si souple et si changeant, peut nous terrifier comme nous séduire. Il fait évidemment partie de notre imaginaire commun ; apte aux formes les plus diverses, les plus subtiles et les plus grotesques. Comme l’écrit Sénèque : « Personne n’est à ce point engourdi, stupide et courbé vers la terre pour ne pas relaver la tête vers le ciel et se redresser avec toute son âme, surtout quand il y voit briller quelques merveilles neuves » (Q.N., VII, (...)


| 1 | 2 | 3 |



Textes mis en ligne


Formulaire de contact pour Jackie Pigeaud


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales