Accueil du site > Publications > Les Loges de Philostrate

Les Loges de Philostrate

Les Belles Lettres, Paris.

dimanche 7 octobre 2012, par Jackie Pigeaud

« Regarde ce tableau ». Ainsi s’adresse à un jeune garçon le grand orateur grec Philostrate (IIIe siècle de notre ère), en lui désignant une peinture dont il va prononcer l’éloge. S’agit-il d’un tableau qui aurait « réellement » existé et qui aurait disparu, au grand désespoir des archéologues ? Ou bien plutôt d’une fiction de réalité, d’une image faite de mots, d’un tableau peint avec la technique d’un rhéteur poète ? La question devient vite vertigineuse. Dans son essai, qui prend la forme d’un dialogue très enlevé, Jackie Pigeaud conduit le lecteur aux lisières de la poésie et de la peinture : dans un espace où règne en maîtresse absolue la phantasia. C’est-à-dire la force des apparitions, l’énergie des images, l’ambiguë faculté d’imaginer qui engendre l’artiste aussi bien que le fou.




À propos de l'auteur

Jackie Pigeaud

Professeur émérite de l’Université de Nantes depuis 2003. Histoire de la pensée médicale, histoire de l’imaginaire culturel, histoire de la psychiatrie. Littérature latine et grecque, Esthétique, éthique, poétique, philosophie.

Courrier électronique : Jackie Pigeaud


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales