Accueil > Publications > Ni l’un ni l’autre. L’androgyne ou l’hermaphrodite

Ni l’un ni l’autre. L’androgyne ou l’hermaphrodite

jeudi 20 mars 2014, par Jackie Pigeaud

L’androgyne ou l’hermaphrodite : est-ce un problème religieux, sexuel, esthétique ? Faut-il séparer, disjoindre ces problèmes ? Ou les confondre ? Est-ce un monstre ? Se pose la question de la norme et de l’anormal. Le nom d’hermaphrodite, apparu pour la première fois chez Théophraste, se retrouve de façon plus importante chez Pline ou encore Galien. Diodore écrit : « L’origine d’Hermaphrodite, fils de Mercure et de Vénus, est, suivant les mythologues, analogue à celle de Priape. C’est un dieu dont le corps est un mélange d’homme et de femme, il a toute la beauté et la mollesse du corps de la femme, en même temps que son aspect a quelque chose de mâle et de rude. »

La question de l’hermaphrodisme permet au médecin, au naturaliste et au philosophe de se rencontrer et de s’éclairer réciproquement. Dans cet essai, Jackie Pigeaud invite à une promenade menant de la pensée médicale à l’esthétique. Jackie Pigeaud, professeur émérite à l’université de Nantes et membre sénior honoraire de l’Institut universitaire de France, est historien de la pensée médicale et de l’imaginaire.

Jackie Pigeaud, Ni l’un ni l’autre. L’androgyne ou l’hermaphrodite, Paris, Payot, Collection « Manuels Payot » dirigée par Lidia Breda, 2014, 107 p., 16 €. ISBN-10 : 2228910449. ISBN-13 : 978-2228910446.




À propos de l'auteur

Jackie Pigeaud

Professeur émérite de l’Université de Nantes depuis 2003. Histoire de la pensée médicale, histoire de l’imaginaire culturel, histoire de la psychiatrie. Littérature latine et grecque, Esthétique, éthique, poétique, philosophie.

Courrier électronique : Jackie Pigeaud


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales