Accueil > Événements > Philon d’Alexandrie et la rhétorique

Journée d’étude

Philon d’Alexandrie et la rhétorique

18 septembre 2015, Université Paris-Est Créteil

vendredi 18 septembre 2015, par Géraldine Hertz

Journée d’étude internationale organisée par le LIS (EA 4395, Université Paris-Est Créteil), l’AMo (EA 4276, Université de Nantes) et l’équipe « Rome et ses renaissances » (EA 4081, Université de Paris-Sorbonne)

Philon d’Alexandrie entretient avec la rhétorique des liens complexes. Il vit à une époque où l’art de la parole a été codifié et érigé en système, de façon à devenir aussi un art de la pensée et de la composition littéraire, ainsi qu’une discipline incontournable dans l’éducation des jeunes Grecs. La rhétorique a fait partie de son éducation, et son écriture en est imprégnée. Notre auteur sait son importance (cf. Congr. 17, Deter. 41, Migr. 76), mais il en connaît aussi les dérives, et il place la rhétorique après la philosophie dans la hiérarchie des savoirs (dans le De Congressu notamment). Jusqu’à quel point la rhétorique structure-t-elle l’écriture et la pensée philonienne ? Comment la rhétorique peut-elle, malgré ses dérives, se mettre au service d’une vérité sacrée ? La position de Philon vis-à-vis de la rhétorique et de l’usage de la parole demande à être analysée avec finesse ; elle nous invite aussi à étudier plus précisément la pratique rhétorique de notre auteur.
L’essor de la recherche en rhétorique a ouvert, durant les dernières décennies, de nouvelles perspectives aux études philoniennes. Dans son remarquable travail intitulé Rhetorical Argumentation in Philo of Alexandria, Manuel Alexandre Jr. retrace l’évolution de ces études en soulignant l’importance de la rhétorique dans l’analyse des textes philoniens. L’ouvrage de M. Alexandre constituera le socle de réflexion de cette journée d’étude qui, sans se limiter à l’étude de l’argumentation dans l’œuvre de l’Alexandrin, a pour double ambition de dresser le bilan des nouvelles perspectives adoptées par la recherche philonienne dans le domaine de la rhétorique et d’offrir des prolongements à celles-ci. Étudier la place de la rhétorique chez Philon nous conduit à examiner son œuvre dans ses diverses dimensions, et les contributions pourront s’inscrire dans l’un ou plusieurs des axes suivants :

1. La pratique rhétorique de Philon

2. Les liens de Philon avec les diverses traditions rhétoriques et philosophiques grecques

3. La place respective de la rhétorique et de la philosophie dans la pensée philonienne, leurs définitions et leurs rapports

4. L’éducation de Philon, entre hellénisme et judaïsme

Participants :

  • Manuel Alexandre Jr., Université de Lisbonne
  • Thomas Conley, Université de l’Illinois
  • Carlos Lévy, Université Paris IV-Sorbonne
  • Fanny Maignan, Université Paris-Est Créteil
  • Géraldine Hertz, Université de Nantes
  • Anne Boiché, Université Paris IV-Sorbonne
  • Smaranda Badilita, Sources chrétiennes, laboratoire HISOMA

Comité scientifique et éditorial :

  • Mireille Hadas-Lebel (Université Paris IV-Sorbonne)
  • Carlos Lévy (Université Paris IV-Sorbonne)
  • Pierre Chiron (Université Paris-Est Créteil, IUF)
  • Francesca Calabi (Université de Pavie)
  • Charles Guérin (Université Paris-Est Créteil, IUF)
  • Charlotte Murgier (Université Paris-Est Créteil)

Comité organisateur :

  • F. Maignan (Université Paris-Est Créteil)
  • G. Hertz (Université de Nantes)

titre documents joints




À propos :

Géraldine Hertz

Maître de conférences en Langue et littérature grecques

Prose grecque d’époque impériale, médioplatonisme, philosophie post-hellénistique, théorie du langage, rhétorique, théologie (négative/affirmative), judaïsme, gnosticisme.

Courrier électronique : Géraldine Hertz


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales