Accueil > Publications > Le Mythe de la Chine impériale. Cahiers Victor (...)

Le Mythe de la Chine impériale. Cahiers Victor Segalen n° 1.

jeudi 6 juin 2013, par Philippe Postel

Ce premier numéro des Cahiers Victor Segalen propose une réflexion sur les enjeux littéraires, esthétiques, politiques et économiques du mythe impérial en Chine. Le mythe prend toute son ampleur au siècle des Lumières, avec Voltaire, mais aussi par les débats dans le milieu des physiocrates ou encore dans le domaine des arts. Tantôt il exalte tantôt il interroge la figure impériale, qu’il s’agisse l’empereur lui-même, dans le roman ou au théâtre, ou de l’impératrice. Le contexte impérial et colonial du début du XXe siècle est aussi à l’origine de témoignages comme le journal d’un officier français en Indochine, ou bien d’une réflexion de la part des intellectuels chinois de la « Nouvelle Chine ». Trois études sont consacrées à Segalen : une réflexion générale porte sur sa conception de l’empire, une autre étude s’intéresse au motif de la Grande Muraille, enfin une troisième est consacrée à Peintures. Un dernier volet explore l’évolution du mythe à l’époque moderne et contemporaine : que reste-t-il du mythe dans les écrits des voyageurs au XXe siècle ? Comment analyser la polémique survenue à propos de l’installation d’un café Starbucks dans la Cité Interdite ? Enfin, quels usages fait-on du mythe impérial chinois dans le monde économique mondialisé qui est le nôtre ?

Le Mythe de la Chine impériale , Cahiers Victor Segalen, n° 1, Paris, Honoré Champion, 2013, textes réunis et édités par Colette Camelin et Philippe Postel.




À propos de l'auteur

Philippe Postel

Maître de Conférences en Littératures comparées.

Victor Segalen. Relations littéraires Chine-Europe. Poétique du roman Chine-Europe. Cinéma et littérature.

Voir en ligne : Association Victor Segalen

Courrier électronique : Philippe Postel


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales