Accueil > Publications > Victor Segalen, Chine. La Grande Statuaire

Victor Segalen, Chine. La Grande Statuaire

jeudi 24 mars 2011, par Philippe Postel

Chine. La Grande Statuaire est sans doute l’œuvre de Victor Segalen qui a été le plus malmenée du point de vue éditorial. Le texte fut scindé en deux éditions distinctes (La Grande Statuaire et Les Origines de la statuaire chinoise), mais aussi coupé, recomposé et réécrit. L’édition présente, éclairée par un appareil critique aussi complet que possible, rend enfin justice au manuscrit original en proposant un texte linéaire ainsi que les variantes, les brouillons et les notes de Segalen. Le lecteur peut y suivre le parcours de l’archéologue, ses trouvailles, ses échecs, ses analyses. Il peut suivre aussi le parcours de l’écrivain qui, au fil de versions successives, élabore une critique de l’art statuaire chinois dans un style libre et passionné. A la faveur de son travail, l’auteur livre enfin une réflexion, inquiète parfois, sur l’art, le temps et la mort : « A défaut de vestiges de pierre, ou de palais souterrains, l’air est ici très ancien & tout plein de fantômes à qui sait en sentir les battements ».

Victor Segalen, Chine. La Grande Statuaire, édition critique par Philippe Postel, Paris, Honoré Champion, 2011.




À propos de l'auteur

Philippe Postel

Maître de Conférences en Littératures comparées.

Victor Segalen. Relations littéraires Chine-Europe. Poétique du roman Chine-Europe. Cinéma et littérature.

Voir en ligne : Association Victor Segalen

Courrier électronique : Philippe Postel


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales