Accueil > Publications > Louis-Ferdinand Céline, Écrits polémiques

Louis-Ferdinand Céline, Écrits polémiques

mardi 9 octobre 2012, par Régis Tettamanzi

Dans l’histoire littéraire du XXe siècle, et dans l’histoire tout court, la publication des pamphlets de Louis-Ferdinand Céline a constitué un événement sans précédent. C’est à partir d’eux que l’image de l’écrivain s’est modifiée, de façon irréversible. La violence raciste qu’ils renferment, dirigée plus particulièrement contre les juifs, a fait basculer l’auteur de Voyage au bout de la nuit du côté d’une vision de l’homme et du monde que nous réprouvons.

Si l’on ne peut que condamner l’idéologie qui sous-tend ces textes, il était en revanche indispensable d’en proposer une édition scientifique. Céline est un romancier dont l’importance au XXe siècle est telle, qu’on ne saurait se contenter de balayer les pamphlets d’un revers de la main. Face à des textes de cette nature, le discours critique est au contraire requis, voire nécessaire. Il importait de les mettre en contexte, de montrer d’où ils viennent, ce qu’ils visent, ne serait-ce que pour dissiper les légendes qui entourent ces écrits, et permettre d’en montrer tous les aspects.

Sous le titre Écrits polémiques, ce volume est la première édition critique des trois principaux textes pamphlétaires de Céline : Bagatelles pour un massacre (1937), L’École des cadavres (1938), Les Beaux draps (1941), logiquement précédés de Mea culpa (1936), et complétés par trois textes plus brefs : Hommage à Zola (1933), A l’agité du bocal (1948), et Vive l’amnistie, Monsieur ! (1957). Outre l’établissement du texte et l’annotation proprement dite, d’importantes annexes permettent de se repérer dans cet ensemble. Les pamphlets sont encore des textes peu faciles à se procurer ; et quand ils sont disponibles, c’est dans une version littérale, sans les notes explicatives nécessaires à une lecture mieux informée.

Il est temps désormais de pouvoir enfin juger les pamphlets de Céline sur pièce.

Régis Tettamanzi est professeur de littérature française du XXe siècle à l’Université de Nantes. Ses travaux de recherches interrogent les relations entre la littérature, l’histoire, les sociétés et l’idéologie. L’auteur s’est d’abord intéressé à la littérature romanesque et polémique du XXe siècle, en particulier à l’oeuvre de Louis-Ferdinand Céline (Esthétique de l’outrance. Idéologie et stylistique dans les pamphlets de L.-F. Céline, 1999), mais il a également travaillé sur des écrivains comme Cendrars ou Bernanos. Il est membre du comité de rédaction de la revue L’Année Céline.

Revue de presse

Entretien du Petit Célinien avec Régis Tettamanzi

Louis-Ferdinand Céline, Écrits polémiques, édition critique établie, annotée et présentée par Régis Tettamanzi, Québec, Éditions Huit, 2012, 60 $.




À propos de l'auteur

Régis Tettamanzi

Professeur de Littérature française (XXe siècle).

Roman, essai, polémique, exotisme.

Courrier électronique : Régis Tettamanzi


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales