Accueil > Textes en ligne > Papier jauni, poussière du temps. Quelques (...)

Théorie littéraire des oeuvres mineures, 2

Papier jauni, poussière du temps. Quelques remarques sur le vieillissement des oeuvres

lundi 16 septembre 2013, par Paul-André Claudel

Dans la continuité de l’article précédent, une tentative pour analyser les mécanismes de la « mise au rebut » dans le fonctionnement de la mémoire littéraire, en s’appuyant sur une analyse de la temporalité propre à la littérature et à ses textes.

Article publié en ligne le 26 novembre 2007 sur le site www.fabula.org, section « atelier de théorie littéraire », rubrique « Histoire ».

titre documents joints




À propos de l'auteur

Paul-André Claudel

Maître de conférences en Littératures comparées.

Spécialités : le courant de la décadence et la littérature fin-de-siècle. Domaine français, domaine italien et méditerranéen.

Courrier électronique : Paul-André Claudel


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales