Accueil du site > Publications > Wer, wenn ich schriee, hörte mich...?

Traduire les Elégies de Duino de Rainer Maria Rilke

Wer, wenn ich schriee, hörte mich...?

Rilke, La Première Elégie

mercredi 5 novembre 2014, par Christine Lombez

Traductions recueillies et présentées par Christine Lombez, vol. 5 Presses de l’Université de Bordeaux. Collections Translations

A travers la sélection d’une quinzaine de traductions (françaises, mais aussi anglaise, espagnole, italienne, grecque moderne et russe) de l’incipit de la Première Elégie de Duino (1912) du poète Rainer Maria Rilke (1875-1926), cet ouvrage se propose de faire lire le poète allemand autrement, au miroir de multiples versions (qui sont autant d’interprétations, souvent très personnelles) et de mettre en perspective les choix effectués par divers traducteurs européens (poètes, universitaires, traducteurs confirmés ou simples « amateurs ») entre les années 1930 et l’an 2000, tout en réfléchissant aux contraintes d’expression imposées par les différentes langues en présence.

Le format original de l’ouvrage (qui comprend un livret de présentation et des fiches individuelles pour chaque traduction du corpus) en fait aussi un instrument privilégié pour l’enseignement traductologique et le commentaire comparé de textes traduits.

Documents joints




À propos de l'auteur

Christine Lombez

Professeur de Littérature comparée

Membre senior de l’Institut Universitaire de France

Histoire et théories de la traduction, formes et genres poétiques de l’Antiquité à nos jours, transferts culturels, poésie et traduction

Voir en ligne : www.christine-lombez.com

Courrier électronique : Christine Lombez


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales