Accueil > Publications > André Alciat (1492-1550) : un humaniste au (...)

André Alciat (1492-1550) : un humaniste au confluent des savoirs dans l’Europe de la Renaissance

lundi 20 octobre 2014, par Anne Rolet

Études réunies, éditées et présentées par Anne Rolet et Stéphane Rolet,
Turnhout, Brépols (collection « Études Renaissantes », n°13), 2013, 494 pages, ISBN : 978-2-503-55021-3. 110€

Le volume entend réexaminer la place qu’occupe l’humaniste André Alciat dans le panorama de la Renaissance et remettre en perspective les différents ouvrages qui composent le corpus alciatique, en insérant dans leur contexte politique, intellectuel, religieux, social et économique les étapes biographiques et les activités scientifiques du juriste milanais, connu avant tout pour son recueil poétique d’Emblemata (editio princeps à Augsbourg chez Steyner en 1531). Les contributions proposées ici mettent en évidence l’étendue des domaines d’investigation embrassés par Alciat, les multiples facettes de ses compétences, la cohérence de son travail historique, juridique et philologique, et les rapports complexes qu’il entretient avec l’Antiquité gréco-romaine. Patiemment, des chercheurs venus de différentes disciplines repèrent les fils conducteurs qui structurent une œuvre touffue, s’interrogent sur les thématiques récurrentes qui participent à l’élaboration d’une méthode ou sur le rôle des modèles intertextuels, éducatifs ou professionnels. Dans cette perspective, l’observation du cadre intellectuel, politique, sociologique et anthropologique dans lequel évolue l’humaniste permet d’éclairer les forces qui nourrissent et stimulent son œuvre protéiforme : relations avec le prince et avec les institutions académiques ou universitaires ; importance de la correspondance et des liens avec des figures humanistes de première importance, comme Érasme ou Budé ; rôle des éditeurs dans la genèse de l’œuvre ; dynamique et mobilité universitaires entre France et Italie ; statut des disciplines et examen des relations qui les unissent alors ; sensibilité aux courants religieux, sans oublier deux aspects essentiels : la manière dont la relation alciatique au langage symbolique et à l’eikôn, à travers les modèles antiques, a fécondé la pensée esthétique de la Renaissance ; le rôle de la postérité (imitateurs, admirateurs, émules et amici) qui, en réinventant voire en trahissant l’héritage intellectuel d’Alciat, en a fait fructifier les promesses.

Table des Matières

Anne ROLET, Stéphane ROLET
Introduction : Alciat, entre ombre et lumière

Anne ROLET, Stéphane ROLET
André Alciat (1492-1550) : quelques repères bio-bibliographiques

I- Les premières œuvres : permanence et adaptations des modèles antiques

Denis L. DRYSDALL
L’humaniste en herbe : opuscules de jeunesse

Stéphane ROLET
Règlement de comptes à Milan : Giovanni Biffi versus Alciat et ses amis

Ian MACLEAN
Les premiers ouvrages d’Alciat : les Annotationes in tres posteriores Codicis Iustiniani, et l’Opusculum quo graecae dictiones fere ubique in Digestis restituuntur (1515)

Lucie CLAIRE
Les In Cornelium Tacitum annotationes d’André Alciat et leur fortune au XVIe siècle

Jean-Louis CHARLET
Les épigrammes d’Alciat traduites de l’Anthologie grecque (édition Cornarius, Bâle, Bebel, 1529)

II- Le continent du droit : méthodes, pratiques, genres

Nicolas WAREMBOURG
André Alciat, praticien bartoliste

Bruno MÉNIEL
La sémantique d’un juriste : la réflexion d’André Alciat sur le titre De uerborum significatione

Giovanni ROSSI
La lezione metodologica di Andrea Alciato : filologia, storia e diritto nei Parerga

Olivier GUERRIER
Fantaisies et fictions juridiques dans les Parerga

Juan Carlos D’AMICO
L’Empire romain et la translatio imperii dans le De formula Romani Imperii d’André Alciat

Anne ROLET
Les enjeux pluriels de la méthode emblématique d’André Alciat : l’exemple de Mézence, entre littérature, droit et médecine

III- Alciat et ses contemporains : admiratio, aemulatio, inuidia

Christine BÉNÉVENT
Érasme, Alciat et le Contra uitam monasticham

Richard COOPER
Alciat entre l’Italie et la France

Raphaële MOUREN
André Alciat et les imprimeurs lyonnais

Olivier MILLET
Les intérêts communs de Geoffroy Tory et d’Alciat autour de l’emblème

George Hugo TUCKER
De Milan à Bourges : André Alciat, professeur de droit et homo viator, d’après les éloges posthumes de Giovanni Matteo Toscano (1578) et de François Le Douaren (1551)

IV- Alciat et les arts

Stéphane ROLET
La genèse complexe de l’emblème d’Alciat Virtuti fortuna comes : de la devise au caducée de Ludovic Sforza à la médaille de Jean Second en passant par quelques dessins de Léonard

Paulette CHONÉ
Alciat et la couleur

Michael BATH
Les emblèmes d’Alciat dans les arts décoratifs

V- Alciatus tralatus : le voyage européen des Emblemata

Mino GABRIELE
Visualizzazione mnemonica negli Emblemi di Alciato

David GRAHAM
Alciat gaulois ou Hercules triplex

Alison ADAMS
Vernacular Versions of Alciato’s Nupta contagioso

Alison SAUNDERS
A largely unknown early-modern English translation of Alciato’s Emblems

Gloria BOSSÉ-TRUCHE
La Declaración magistral sobre los emblemas de Alciato de Diego López de Valencia (Nájera, Juan de Mongaston, 1615) : étude sur la dernière traduction et les derniers commentaires espagnols des emblèmes d’Alciat à la Renaissance




À propos de l'auteur

Anne Rolet

Maître de Conférences (HDR) en Langues et Littératures latines et néo-latines

Emblèmes et épigrammes de langue latine au XVIe siècle ; tradition du symbole et de l’allégorie ; problématiques de l’image symbolique au XVIe s. ; postérité de Virgile à la Renaissance.

Courrier électronique : Anne Rolet


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales