Accueil du site > Publications > Diderot. Le combattant de la liberté

Diderot. Le combattant de la liberté

Paris, Perrin, 2013

lundi 18 février 2013, par Gerhardt Stenger

Brillant élève chez les jésuites de Langres, le jeune Diderot monte à Paris pour y terminer ses études secondaires et s’inscrire à la Sorbonne en vue d’une carrière d’ecclésiastique. Arrivé dans la capitale, il y découvre la liberté et la philosophie des Lumières : tout en fréquentant la faculté de théologie, il abandonne la religion, devient athée et se lance dans l’aventure de l’Encyclopédie dont il deviendra le principal directeur après la défection de d’Alembert. En 1749, il fait de la prison pour avoir trop ouvertement affiché ses opinions subversives dans la Lettre sur les aveugles, puis plonge dans la semi-clandestinité afin de mener à bien l’entreprise encyclopédique. De 1755 à 1775, il devient successivement auteur dramatique, romancier, critique d’art et conseiller de Catherine II de Russie. Sans cesser de réfléchir au matérialisme, il prend des positions politiques de plus en plus radicales au cours des dix dernières années de sa vie au point de figurer, grâce à sa collaboration à l’Histoire des deux Indes de l’abbé Raynal, parmi les inspirateurs de la Révolution. Tout en restituant les étapes d’une existence vouée au combat, l’auteur, spécialiste des Lumières, nous livre, dans un ouvrage qui fera date, les clés d’une pensée mise au service de la liberté.

Documents joints




À propos de l'auteur

Gerhardt Stenger

Maître de Conférences (HDR) en Littérature française (XVIIe et XVIIIe siècles)

Histoire des idées de l’âge classique (XVIIe et XVIIIe siècles), Diderot, Voltaire, Helvétius.

Courrier électronique : Gerhardt Stenger


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales