Les événements à venir de LAMO
  • Séminaire De la fabrique du patrimoine littéraire à la fabrique littéraire des patrimoines

    Parcs littéraires

    Séance en ligne

    Mathilde Labbé

    Nouvelle séance du séminaire « De la fabrique du patrimoine littéraire à la fabrique littéraire des patrimoines », le 19 janvier
    Parcs littéraires
    Luca di Gregorio (KU Leuven) : « La littérature mise en parcs. Quelques remarques sur une forme contemporaine d’exposition littéraire »
    Maria Luisa Mura (Université d’Aix-Marseille) : « Parcs littéraires et environnement : les enjeux patrimoniaux des écritures de nature, une perspective locale »
    Si vous souhaitez recevoir le lien de connexion (le jour même, (...)


  • Journées d’études

    Fictions animales (programme d’Agrégation)

    En visioconférence (26-28 janvier 2022)

    Nicolas Correard

    « Si depuis la plus haute Antiquité ou depuis les cultures décimées, les métamorphoses rejouent, selon de nouveaux modes, leur puissante partition dans la littérature moderne et contemporaine, c’est qu’elles ébranlent et descellent les portraits en pied d’une humanité tellement droite qu’elle en est devenue rectiligne » (A. Simon, Une bête entre les lignes. Essai de zoopoétique, 2021). Métamorphoses, hybridations, xénofictions ? Mais est-il vraiment question de l’animal dans les « fictions animales » ? (...)



Les dernières publications de LAMO
  • Patrimonialisations de la littérature

    Dossier thématique du n° 38 de la revue Culture & Musées

    Mathilde Labbé

    Parmi les domaines caractérisés par une charge patrimoniale forte, la littérature continue d’occuper une position de premier plan dans les sociétés contemporaines. Si nous connaissons la littérature du passé et lui accordons une valeur, c’est en effet dans une large mesure parce qu’elle fait l’objet de processus de patrimonialisation multiples, qui lui confèrent sa place en la dotant de fonctions et valeurs spécifiques. Les modes de patrimonialisation de la littérature reposent sur un panel (...)


  • Fictions animales

    Nicolas Correard

    « Il fallait surtout éviter la fable. L’affabulation, on en connaît l’histoire, reste un apprivoisement anthropomorphique » (J. Derrida). Or, nos oeuvres montrent que pour éviter la “fable” (au sens d’“apprivoisement anthropocentrique”), l’auteur d’une fiction animale doit paradoxalement jouer à fond la carte de l’“affabulation” : ne pas se mentir, ou faire croire qu’on est devenu un animal non-humain, mais au contraire jouer l’humour, la déréalisation, l’incongruité, pour déstabiliser nos repères, nos (...)


  • Regards genrés : des hommes sous le regard des femmes

    N°12 de la revue Atlantide

    Anne Boiron, Caroline Biron, Nathalie Grande

    « Tout ce qui a été écrit par les hommes sur les femmes doit être suspect, car ils sont à la fois juge et partie » . Invitant à considérer avec prudence les discours masculins tenus sur les femmes — dont relève paradoxalement le traité De l’égalité des deux sexes —, le célèbre constat de Poulain de la Barre trouve toujours, quelques siècles plus tard, son écho dans les études universitaires. La recherche s’est en effet beaucoup employée ces dernières décennies à examiner, interroger et déconstruire les (...)


  • Circulations littéraires. Transferts et traductions dans l’Europe en guerre (1939-1945)

    Christine Lombez

    La vie de l’esprit est-elle possible en temps de guerre ? Les idées peuvent-elles encore circuler ? Comment et grâce à qui ? Des recherches menées sur l’Occupation allemande en France et en Belgique ont permis de mettre au jour une réalité qui bat en brèche certains clichés : en effet, l’étude tant des périodiques que des médiateurs (traducteurs, éditeurs, directeurs de revues) démontre que les années 1940-1945 furent aussi et malgré tout une période d’échanges culturels intenses durant laquelle personnes, (...)


  • Le deuil. Entre le chagrin et le néant

    Philippe Forest

    « « Ça va aller. » C’est la pire chose qu’on puisse dire à quelqu’un qui est en deuil. Une pareille parole relativise sa douleur au motif de la
    soulager. Au contraire, il faudrait affronter la vérité en reconnaissant le caractère absolu de la perte et définitivement inconsolable. Le seul conseil que l’on puisse donner, c’est : « Désespère ! », dit Kierkegaard. Surtout ne pas essayer de consoler, mais au contraire être témoin de la personne en deuil dans son face-à-face à ce réel qu’elle ne peut pas éviter. » (...)


  • Après tout

    Philippe Forest

    « J’écris pour recevoir du monde une réponse à la question que je lui pose et qui est identique à celle que, tous,écrivains ou pas, sous une forme ou sous une autre, nous lui adressons. » Au fil d’une conversation habitée par les souvenirs de jeunesse, l’intérêt pour les avantgardes et une certaine conception de la littérature et de l’éthique politique, Philippe Forest revient sur son oeuvre traversée par l’idée de deuil, l’expérience de la perte et la question de la survie. Ce faisant, il livre une analyse (...)


  • Éloge de l’aplomb. Et autres textes sur l’art et la peinture

    Philippe Forest

    « Tout a commencé sur un malentendu », explique Philippe Forest préfaçant ses « textes sur l’art ». Allant de Hubert Robert et Hippolyte Flandrin pour le passé, Picasso et Chagall pour le XXe siècle, jusqu’à Fabrice Hybert et Yayoi Kusama pour le contemporain, ils se trouvent réunis dans l’ouvrage qui paraît aujourd’hui. Comme ses essais sur Raymond Hains ou Araki Nobuyoshi, publiés déjà dans la collection « Art et Artistes » en 2004 et 2008, ils sont nés des chroniques littéraires que le romancier donnait (...)


  • Napoléon. La fin et le commencement

    Philippe Forest

    Napoléon comparait sa vie à un roman. Il en fut le héros et l’auteur. Seul ce roman nous reste. Depuis deux siècles, il continue à s’écrire sans lui. Et avec lui se perpétue ce « songe immense mais rapide comme la nuit désordonnée qui l’avait enfanté » dont parlent les Mémoires d’OutreTombe. Chateaubriand dit de Napoléon : « Il n’a pas fait la France, la France l’a fait. » Mais peutêtre la France, au fond, Napoléon l’a-t-il faite par sa défaite autant que par ses victoires. Car, outre des institutions et des (...)


| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 26 |


Les événements passés de LAMO
  • Appel à communications (doctorants et jeunes chercheurs)

    Passage des langues et des arts : traductions, transpositions, et autres notions connexes

    Journée doctorale interdisciplinaire ED ALL

    Nicolas Correard

    L’intersémioticité comporte deux versants dont les relations peuvent donner lieu à réflexion : d’une part la traduction (au sens propre, linguistique et littéraire), d’autre part les relations entre les arts. Ces domaines d’études se sont très largement autonomisés (traductologie/intermédialité). Mais la langue nous rappelle constamment leur parenté : l’usage des notions d’« adaptation » ou de « transposition » le montre, même si elle n’ont pas le même sens dans un domaine et dans l’autre. L’opération (...)


  • La poésie en pratique

    Lecture-performance de Véronique Vassiliou au Lieu unique

    8 décembre 19h30

    Mathilde Labbé

    Lecture-performance de Véronique Vassiliou au Lieu unique le mercredi 8 décembre à 19h30.
    Dans le cadre du projet « La poésie en pratique », le Master Arts, Lettres et Civilisations s’associe à cette soirée organisée par la Maison de la Poésie : un entretien avec la poétesse sera animé par Julie Del Moral, Florent Roudaut et Morgane Wable, étudiants du master ALC, parcours LFC, dans la continuité de la (...)


  • Séminaire interdisciplinaire Médievars

    De Jean l’Aveugle à Charles IV : des rois et une royauté aux multiples visages dans la Bohême et l’Occident du XIVe siècle

    Visioconférence, 3 décembre 2021

    Élisabeth Gaucher-Rémond

    La prochaine séance du séminaire interdisciplinaire MEDIEVARS « Figures de soi, reflets du monde - Moyen Age, Renaissance », placé sous la double coordination des laboratoires L’AMo (Elisabeth Gaucher-Rémond) et LARA (Ambre Vilain), se tiendra en visio le 3 décembre 2021, de 14h à 17h.
    La séance s’intitule : « De Jean l’Aveugle à Charles IV : des rois et une royauté aux multiples visages dans la Bohême et l’Occident du XIVe siècle ».
    Nous entendrons Pierre MONNET (Paris, EHESS / Francfort-sur-le-Main, (...)


  • Philippe Forest reçoit le prix De Sanctis Europa

    Prix littéraire

    Philippe Forest

    Pour le dixième anniversaire de son prix littéraire – décerné
    notamment dans le passé à Carlo Ginzburg et à Claudio Magris-, la
    Fondation italienne De Sanctis (du nom du grand critique Francesco De
    Sanctis), en collaboration et avec le soutien du Conseil des Ministres
    et du Président de la République italienne, attribue pour la première
    fois son Prix De Sanctis Europa destiné à distinguer des
    personnalités éminentes de la culture européenne. Après la
    scientifique Fabiola Gianotti, directrice du CERN, et (...)


  • Séminaire interdisciplinaire Médievars

    Portraits de femmes, entre sphère privée et sphère publique

    Visioconférence, 26 novembre 2021

    Élisabeth Gaucher-Rémond

    La prochaine séance du séminaire interdisciplinaire MEDIEVARS « Figures de soi, reflets du monde - Moyen Age, Renaissance », placé sous la double coordination des laboratoires L’AMo (Elisabeth Gaucher-Rémond) et LARA (Ambre Vilain), se tiendra en visio le vendredi 26 novembre 2021, de 14h à 17h.
    La séance s’intitule : « Portraits de femmes, entre sphère privée et sphère publique ».
    Nous entendrons Maud PEREZ-SIMON (IUF/Université Sorbonne-Nouvelle) et Louise MILLON-HAZO (Université de Nantes), qui (...)


| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 41 |


up
logouniv       Le site de LAMO est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Mentions légales