Les événements à venir de L'AMo
  • Appel à communication

    Femme et folie sous l’Ancien Régime

    Date limite : 1er septembre 2020

    Nathalie Grande

    Dans son Histoire de la folie à l’âge classique (1961) Michel Foucault ne fait nulle part mention d’une différence entre les sexes, tant dans la classification que dans le traitement de la folie. Faut-il en conclure que le lien privilégié construit par la culture occidentale entre femme et folie ne prendrait son véritable essor qu’au XIXe siècle, le célèbre tableau Une leçon clinique à la Salpétrière (1887) jouant le rôle d’image archétypale ? C’est peu probable. Dans les nomenclatures des maladies (...)



Les dernières publications de L'AMo
  • Pyrame et Thisbé, un opéra au miroir de ses parodies, 1726-1779

    Françoise Rubellin

    Au XVIIIe siècle, à peine un opéra a-t-il été représenté à l’Académie royale de musique de Paris, qu’il est parodié à la Comédie-Italienne ou dans les théâtres de la Foire. Après avoir pleuré à la tragédie en musique, le public s’empresse de rire lors de sa reprise burlesque avec Arlequin ou Polichinelle.
    En 1726, deux jeunes violonistes, Rebel et Francœur, s’associent au librettiste La Serre pour donner une tragédie en musique, Pyrame et Thisbé, à partir d’un mythe célèbre à l’origine de Roméo et Juliette. Cet (...)


  • L’épopée

    Judith Lacoue-Labarthe

    À la charnière de la littérature orale et de la littérature écrite, liant les cieux, la terre et les mondes souterrains, le genre épique est probablement le plus ancien et le plus durable que l’humanité ait cultivé. Fondateur de la culture européenne avec Homère puis Virgile, il connaît maints avatars selon les lieux et les temps, enchantant le Moyen Age des chansons de geste et de la matière de Bretagne, marquant la Renaissance avec Dante, s’absentant ou peu s’en faut d’une France trop « classique », (...)


  • Puissances de l’imagination : Cervantès, Malebranche, Proust

    Nicolas Correard

    Cet ouvrage s’adresse aux élèves des classes préparatoires aux Grandes Ecoles scientifiques. Il a pour objectif de les aider à réussir l’épreuve de français des concours. Pour l’année 2006-2007, le programme porte sur : Don Quichotte de Cervantès (Première partie, chapitres 1 à 32), De la recherche de la vérité de Malebranche (Livre 11, De l’imagination, parties 2 et 3), Un amour de Swann de Proust. Complet et précis, ce livre est l’outil indispensable à une meilleure connaissance des œuvres et du thème. Il (...)


  • Robert le Diable

    Élisabeth Gaucher-Rémond

    Composé au début du XIIIe siècle, Robert le Diable retrace le parcours exemplaire d’un héros qui, né des œuvres du diable, s’illustre d’abord par les pires atrocités puis, apprenant le secret de sa naissance, accomplit une pénitence l’obligeant à feindre la folie, la mutité et l’animalité, jusqu’à sa réhabilitation finale, permise par ses exploits guerriers, et sa mort, auréolée de sainteté. Le récit repose sur une écriture syncrétique, où l’auteur revisite les stéréotypes romanesques, féeriques, épiques et (...)


  • Enquête en Armancie

    Georges Kliebenstein

    Armance est, à la fois, le premier roman de Stendhal et peut-être, singulièrement, le plus abouti et le plus retors. Dès lors qu’elle fonctionne (ou fait mine de fonctionner) comme un grand cryptogramme, l’aventure invite toujours à un “supplément d’enquête”, à une écoute nouvelle du scandale de son silence, à une auscultation renouvelée des “signes” qui la scandent. Apparemment, le roman repose sur une liponymie : le secret d’Octave n’y est jamais dévoilé. Mais en fait rien, dans Armance, n’est vraiment ou (...)


  • Figures du destin stendhalien

    Georges Kliebenstein

    Stendhal, célébré pour ses ellipses désinvoltes et ses folles bifurcations, a en même temps, curieusement, le goût de la logique, la manie des présages, le souci des « suites d’actions » et des poétiques secrètes. Aussi imprévisibles que semblent les aventures qu’il écrit (ou qu’il vit), elles sont aussi des adventura : des choses qui doivent advenir. De telles « jouissances contradictoires » invitent à construire une destinologie. Comment donc fonctionne ce qu’on appelle le destin ? Pour Freud, (...)


  • Sénèque, Le temps à soi et La constance du Sage

    Pierre Maréchaux

    Sénèque a dédié à un certain Sérénus entre 51 et 62 de notre ère un entretien sur l’impassibilité du sage dont le vrai titre est le suivant : « le sage ne peut recevoir ni injure ni offense ». L’œuvre, relativement courte, se présente sous la forme d’un monologue au cours duquel l’auteur donne la parole à un contradicteur fictif, manière de rendre plus vivante une pensée en mouvement. Elle illustre un paradoxe dont la secte stoïcienne raffolait : même outragé, un sage ne sent rien car il est supérieur à (...)


  • Formes modernes de la poésie épique

    Judith Lacoue-Labarthe

    Genre faussement désuet, la poésie épique, loin de consister seulement en un poème célébrant les exploits d’un héros, apparaît comme un genre polysémique, échappant à toute réduction idéologique de type nationaliste, donnant accès à une subtile représentation de soi dans ses rapports à l’Autre, renaissant sans cesse hors de ses frontières génériques. Dans ses formes stylistiques, liées à l’oralité ou au passage à l’écrit, populaires ou savantes, ou dans ses effets de sens (le « travail » épique, la « poétique de (...)


| 1 | ... | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 |


Les événements passés de L'AMo
  • Appel à communication Journée d’études Jeunes chercheurs

    L’animal romantique

    Date limite : 30 mai 2020

    Bérangère Chaumont

    Nous invitons les jeunes chercheuses et chercheurs de l’école doctorale ALL à interroger les différentes manières dont le romantisme français, considéré comme un moment littéraire et culturel large (1820-1850), conçoit et représente l’animal.
    À partir du XVIIIe siècle apparaît une autre conception de l’animal, en opposition avec l’ontologie discontinuiste du vivant de l’âge classique ; les découvertes de l’histoire naturelle amènent à repenser la frontière zoo-anthropologique. L’idée d’une continuité entre (...)


  • Journée d’études du Master Recherche ALC LFC

    Master.Classe 2020

    En ligne

    Mathilde Labbé

    Journée d’études du Master ALC Littératures Françaises et Comparées - 3e édition 2020
    En ligne le 7 mai 2020 sur Madoc, Big Blue Botton
    9h30 – 9h45 Connexion
    9h45 – 9h50 Mot d’ouverture de Mme Labbé
    9h50 – 10h20 Questions 1er panel : Pratiques énonciatives de la fiction à la critique
    10h20 - 10h50 Questions 2e panel : Corps et violence du XXe au XXIe siècle.
    10h50 – 11h20 Questions 3e panel Position auctoriale et écritures transgressives
    11h20 – 11h50 Questions 4e panel : Limites du (...)


  • Séminaire

    PAGES : Passions de l’Ame et GEnreS littéraires du Moyen Âge à l’âge classique

    Cours-séminaire du Master Arts, Lettres et Civilisations

    Bruno Méniel, Élisabeth Gaucher-Rémond

    Après sa première édition en 2018-2019, le séminaire PAGES (Passions de l’Ame et GEnreS littéraires du Moyen Age à l’âge classique), organisé par Elisabeth Gaucher-Rémond et Bruno Méniel dans le cadre du Master ALC, se prolonge en 2019-2020. Rappelons ses objectifs :
    – initier les étudiants de Master à la recherche dans ses objets, ses méthodes, son actualité, par des débats en temps réel et non par la reprise de contenus pré-fabriqués.
    – favoriser le dialogue entre médiévistes et spécialistes de l’Ancien (...)


  • Séminaire interdisciplinaire Médiévars

    Rire à la Renaissance. Chercher les autres et soi-même dans un monde en crise

    Nantes, 6 mars 2020

    Élisabeth Gaucher-Rémond

    Ce séminaire « Médievars : Figures de soi, reflets du monde (Moyen Age - Renaissance) », coordonné par Élisabeth Gaucher-Rémond (L’AMo) et Ambre Vilain (LARA), est adossé au carnet de recherche medievars.hypotheses.org
    Chaque séance permet d’écouter deux ou trois orateurs et s’attache à multiplier les éclairages autour d’une pratique de représentation où la promotion de l’individu s’opère à l’intérieur d’un réseau de signes collectifs.
    La prochaine séance intitulée « Rire à la Renaissance. Chercher les (...)


  • Le conte d’artiste fin XIXe-XXIe

    Lille, 5 et 6 mars 2020

    Dominique Peyrache-Leborgne

    Après le colloque nantais des 14 et 15 février 2015 consacré aux conte d’artiste au XIXe siècle, le second volet de ces rencontres se tiendra à l’Université de Lille les 5 et 6 mars 2020.
    JEUDI 5 MARS 2020
    Ouverture Bochra Charnay (Université de Lille), Christiane Connan-Pintado (Université de Bordeaux/ESPE), Dominique Peyrache-Leborgne (Université de Nantes)
    Marie-Agnès Thirard (Université de Lille), La Belle histoire de Leuk-le-lièvre, une écriture littéraire et pédagogique du conte africain (...)


| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 36 |


up
logouniv       Le site de L'AMo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons BY-NC-ND      Contrat Creative Commons   Mentions légales